Les voitures électriques en auto-partage circulent encore très peu à Grenoble

La ville a été choisie par Toyota comme tête de pont mondiale. Depuis octobre 2014 le géant nippon met à disposition ces drôles d'engins à trois roues, dont une roue arrière directionnelle. Pour l'instant seuls 350 conducteurs s'y sont essayés ...

"L'I Road, c'est comme internet ou les smartphones, au départ les gens n'en ont pas besoin, il faut créer le besoin" explique Axel Debus, chef de projet chez Cité Lib. 

Business plan, marketing, communication, stratégie commerciale, l'expérimentation de ce nouvel objet connecté va durer trois ans à Grenoble. La première année, on teste, ce qui marche, ce qui pèche, on s'adapte à ce que rapportent les ambassadeurs. 

Les 70 véhicules sont en service depuis plus de 6 mois, à peine 350 personnes sont formées à conduire l'I Road et 50 l'utilisent chaque semaine. C'est peu. Il va falloir élargir la cible, rassurer et revoir les tarifs. C'est la stratégie qui va être appliquée à partir du 1er juin. Objectif : multiplier par trois la clientèle.

reportage de Céline Serrano et Dominique Bourget

Intervenant : Axel Debus chef de projet Cité Lib by Ha:Mo
L'expérience est le fruit d'un partenariat entre Toyota, EDF, Cité Lib, la métro et la ville. Les collectivités publiques se sont engagées à la soutenir pendant trois ans à hauteur de 25 000 euros annuels chacune.


Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité