Votation citoyenne à Grenoble : "un gâchis" selon Matthieu Chamussy

Les Grenoblois ont voté à 66% contre la hausse des tarifs de stationnement adoptée en juin dans le cadre de la première votation citoyenne organisée par la mairie. Mais le résultat ne sera pas appliqué faute de participants ce que déplore l’élu municipal d’opposition Matthieu Chamussy.

Pour qu’elle revienne sur sa décision, la mairie écologiste a fixé un minimum de 20.000 voix requises. Or, moins de 7.000 personnes se sont rendues aux urnes lors de cette première votation citoyenne.

Alors, même si les votants se sont majoritairement prononcés « contre » la hausse des tarifs de stationnement, ils n’auront pas gain de cause.

Une idée de la démocratie dénoncée par l’opposition


« On est en train de faire d’une belle idée, un formidable gâchis» commente Matthieu Chamussy qui était l’invité du journal de 19h de France 3 Alpes ce lundi 17 octobre 2016. « La majorité se moque des Grenoblois ».

« La démocratie selon Eric Piolle, c’est Tintin au pays des Soviets »


Selon l’élu municipal d’opposition, « les conditions d’organisation avaient été mises en place de telle manière à ce que tout ça soit pipé. » « La démocratie selon Eric Piolle, c’est Tintin au pays des Soviets » a également lancé Matthieu Chamussy qui précise que les deux-tiers des votants ont dénoncé les conditions de l’augmentation des tarifs. Une augmentation qui a été faite sans concertation avec les habitants.

«On ne peut pas faire comme si de rien n’était 


Matthieu Chamussy demande qu’Eric Piolle tienne compte de cette majorité qui vient de s’exprimer.

« Il faut un moratoire sur ces tarifs de stationnement, un audit sur les finances de la ville (…) et un référendum projet contre projet pour que les Grenoblois décident de l’avenir de leur ville. »

Revoir l'interview de Matthieu Chamussy sur France 3 Alpes
Matthieu Chamussy, chef de l'opposition Les Républicains à la mairie de Grenoble sur le plateau de France 3 Alpes.

 

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité