• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

La fourrière de Plouzané (29) dénoncée par la Fondation Brigitte Bardot

Brigitte Bardot vient d'envoyer un courrier à François Cuillandre, président de la Communauté Urbaine de « Brest Métropole Océane » concernant la fourrière de Plouzané. Elle l'alerte sur les conditions de détention des animaux.

Par Krystell Veillard

Brigitte Bardot alerte le Président de la communauté urbaine de Brest sur : "les conditions ignobles dans lesquelles les animaux de la fourrière de Plouzané sont détenus. Chiens mis dans des boxes sales et trop petits, un témoin parle d’un chien éventré laissé à l’agonie, des chats malades et même un cadavre laissé à même le sol.
Tout cela est indigne, profondément choquant et contraire à la législation. La Communauté urbaine que vous présidez, qui finance cette fourrière, doit réagir et ne plus tolérer l’intolérable !"

Le lettre de Brigitte Bardot se poursuit par : " Monsieur le Président, il vous revient de faire la lumière sur ces accusations graves, les témoignages qui me parviennent sont révoltants. La fourrière de Plouzané ne doit pas être une antichambre de la mort, un abattoir. Brest Métropole Océane a les moyens de se doter d’une fourrière digne, où les animaux sont accueillis, soignés… Vous avez ce pouvoir et même ce devoir !
Avec en guise de conclusion: " Je compte infiniment sur vous, il y a urgence pour tous ces animaux capturés et jetés dans des conditions effroyables avant d’être tués."

Sur le même sujet

Isabelle Autissier et le Théâtre d'Ardoise

Les + Lus