Ploërmel (56) : l'équipementier automobile Mpap licencie

© M. Villaverde
© M. Villaverde

Après la baisse d'activité chez PSA, l'onde de choc atteint l'équipementier automobile morbihannais. Un plan social prévoit la suppression de 53 postes sur 160. Il est présenté ce mercredi aux salariés lors d'un CE extraordinaire. 

Par Krystell Veillard

Un plan de restructuration vient d'être annoncé aux salariés de la MPAP, sous-traitant automobile installé à Ploërmel (Morbihan). 53 emplois vont être supprimés, dont 39 postes d’opérateurs de production. Equipementier pour l'industrie automobile, l’entreprise, de 162 salariés, subit de plein fouet la baisse d’activité de Peugeot PSA Rennes.
"La production de l'industrie automobile est en forte baisse et, malheureusement, on n'entrevoit pas de redressement à moyen terme", a indiqué à l'AFP une porte-parole du groupe, Christine Baudelaire.

Les réactions de salariés ce mercredi matin avant le CE extraordinaire: 
Ploermel: réactions salariés MPAP
Un plan social prévoit la suppression de53 postes sur 160 sur le site de l'équipementier automobile.



Ce sous traitant automobile a déjà subi des restructuration comme en 2009, durant la crise automobile, elle avait supprimé 128 emplois, dont 53 départs volontaires. En 2010, ce sont 26 salariés qui avaient été contraints au départ.  Le CE extraordinaire qui se tient actuellement sur le site breton devrait apporter les détails du plan social aux salariés.

Le projet de plan social à Ploërmel s'ajoute à une procédure engagée au printemps dans une autre filiale de Trèves, Trevest, basé à Etupes (Doubs), où 85 emplois sur 260 sont menacés. Équipementier français historique, implanté sur les cinq continents, Trèves emploie 6.500 salariés dans le monde. Il a vu ses effectifs en France fondre à 1.100 personnes
contre 2.000 en 2008. Son chiffre d'affaires a diminué à 637 millions d'euros en 2011 contre 674 millions en 2008.

Sur le même sujet

Pauline Kerscaven sur le plateau de Bali Breizh

Les + Lus