Naufrage du Sokalique : les parties civiles insatisfaites

Publié le Mis à jour le
Écrit par Krystell Veillard
© Christophe Molina - France 3 Bretagne

Dans l'affaire du naufrage du Sokalique, conférence de presse des parties civiles aujourd'hui à Plouescat dans le Finistère. Si elles sont satisfaites des condamnations du commandant et du second de l'Ocean jasper, elles ne comprennent pas pourquoi l'armateur n'a pas été sanctionné.

Ils étaient tous présents aujourd'hui à Plouescat, les marins rescapés du Sokalique, Yvette Jobard, la veuve du patron pêcheur disparu dans le naufrage, et de nombreux membres de la profession, du Comité local des pêche en particulier, venus en soutien.
Jeudi dernier, les parties civiles ont fait appel, au civil, de la décision du tribunal de Brest. Le 22 janvier dernier, celui-ci avait condamné le commandant de l'Ocean Jasper et son second à des peines de prison ferme (4 ans et 3 ans), alors que l'armateur avait été relaxé. Mais cet appel est limité aux dispositions civiles du jugement, c'est-à-dire les dommages et intérêts, car en France, seuls le prévenu et le procureur peuvent faire appel des dispositions pénales. Aujourd'hui les parties civiles veulent faire pression sur le procureur qui lui, dispose encore de cinq jours pour faire appel au pénal. Elles ne comprennent pas la relaxe de l'armateur. Selon elles c'était une occasion historique de sanctionner les comportements de pirates sur les mers, le non respect des réglementations maritimes, et les pavillons de complaisance... Une occasion ratée, encore une fois...

La nuit du naufrage

Cette nuit du 16 au 17 août 2007, le caseyeur de Roscoff (Finistère) et le cargo battant pavillon des îles Kiribati étaient entrés en collision à 60 milles nautiques (110 km) au nord de l'île d'Ouessant, dans les eaux internationales. L'Ocean Jasper avait poursuivi sa route sans alerter les secours, malgré un trou dans sa coque que l'équipage s'était empressé de réparer. Le patron du bateau de pêche, Bernard Jobard, avait péri noyé, tandis que les six autres marins avaient pu être secourus.

Le reportage à Plouescat (29) de Christophe Molina et Christian Polet



- Yvette Jobard
- Jean-Jacques Tanguy, Président du comité départemental des pêches
- Maître Le Luyer, Avocat des marins
-

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.