Brest : le procès d'une transfusion fatale

Publié le Mis à jour le
Écrit par Antonin Billet

Emile Le Jeune, un morlaisien de 67 ans, est mort en 2004 suite à une erreur de transfusion sanguine. Il avait reçu du sang A+ alors qu'il était de rhésus sanguin B+.

Pendant trois jours, le tribunal de Brest (29) se penche sur une cascade d'événements qui ont abouti à une erreur médicale dramatique.

En juin 2004, Emile Le Jeune, un patient atteint d'un cancer, décède suite à une transfusion sanguine. Le personnel médical de l'hôpital de Morlaix utilise deux poches de sang A+ pour le soigner, alors que son rhésus sanguin est de type B+.

Sur le banc des accusés, dix prévenus : des médecins, un interne, des infirmières, des techniciens de laboratoire et même l'hôpital en tant que personne morale. L'erreur serait en partie due à une confusion entre le dossier du patient et un homonyme de six ans plus âgé... et à un manque de vérifications par les personnels de l'établissement.

Les dix prévenus risquent jusqu'à 3 ans d'emprisonnement et 45 000 euros d'amende.



En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.