• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Les mauvais chiffres du chômage chez les jeunes en Bretagne se confirment

Un rapport trimestriel sur l’emploi chez les jeunes bretons de moins de 26 ans confirme la tendance : c’est la population la plus exposée au chômage dans la région.

Par Stéphane Grammont

6000

Une augmentation rapide

Au 31 décembre 2012 en Bretagne, on comptait un peu plus de 44.000 demandeurs d'emplois âgés de moins de 26 ans, soit 6.000 de plus qu'un an auparavant.
Une augmentation de près de 13% qui a été plus rapide en Bretagne qu'au niveau national.


20%
Des demandeurs d’emploi de plus en plus jeunes

Il n'y a pas de profil-type pour ces jeunes au chômage. Il touche tout le monde, les plus diplômés comme ceux qui le sont moins. Néanmoins, ce que l’on peut remarquer, c’est que l’on s'inscrit de plus en plus jeune à Pôle Emploi.
Le nombre de jeunes bacheliers inscrits au chômage en Bretagne a en effet grimpé de près de 20% en 2012.
Des jeunes qui cherchent notamment du travail dans la vente, la cuisine ou l'assistance aux personnes.


+26%

C’est la plus forte augmentation, dans le sud de l’Ille-et-Vilaine (carte)

L'Ille et Vilaine est le département breton qui voit ses chiffres du chômage le plus augmenter, notamment le sud du département, avec +26%. Notons que Vitré, qui était une ville jusque là relativement préservée, n'est plus épargné par le phénomène d’aggravation de la situation. Il n' ya guère que le centre Bretagne où ce chômage n'a pas évolué mais il y était déjà relativement élevé.

 / ©
/ ©


Sur le même sujet

Réaction des équipes de l'école primaire

Les + Lus