Les pères divorcés sont descendus de la cathédrale de Quimper

© M. Villaverde
© M. Villaverde

A 14 heures, les six pères divorcés perchés en haut de la cathédrale de Quimper (29), ont enlevé leurs banderoles et sont redescendus à terre. Le préfet du Finistère a déposé plainte contre eux auprès du procureur de la République.

Par Antonin Billet

Depuis mercredi midi, six pères divorcés étaient installés sur les toits de la cathédrale Saint Corentin, à Quimper (29). Ils avaient déployé des banderoles pour dénoncer les conditions de gardes d'enfants en cas de divorce, qu'ils jugent défavorables pour eux. Ils sont redescendus comme prévu à 14 heures, aujourd'hui.
DMCloud:94937
Quimper : les pères divorcés mettent fin à leur action

Le préfet du Finistère a déposé plainte auprès du procureur de la République. Dans un communiqué de presse, le préfet juge que "cette occupation a compromis la sécurité du public et celle du bâtiment". Et ajoute que ce "groupe de personnes entendait manifester leur opinion et mettre en exergue une situation personnelle, dont le caractère ordinaire n'appelle pas d'autre traitement que la procédure judiciaire normale et ses voies de recours".

Sur le même sujet

Les + Lus