Cet article date de plus de 7 ans

Ouverture du procès en appel d'une mère accusée d'un double infanticide

Ce vendredi s'ouvre à Rennes, le procès en appel d'une mère condamnée en première instance à 20 ans d'emprisonnement pour la mort de deux bébés fin 2008 à Ploumilliau dans les Côtes-d'Armor.
Quatre jours de procès au palais de justice de Rennes pour déterminer si cette mère de famille de Ploumilliau dans les Côtes-d'Armor est bien responsable de la mort de ses deux bébés fin 2008 début 2009. Quentin et Léa, deux jumeaux, nés le 18 novembre 2008 et décédés quelques semaines plus tard.

Le 3 décembre, la mère des nouveaux nés appelle les secours. Elle aurait perdu l'équilibre dans l'escalier avec le bébé dans les bras. Celui-ci est tombé sur le carrelage trois mètres plus bas. Le 26 janvier, les pompiers et le samu sont de nouveau appelés. La petite Léa a péri noyée alors que sa mère lui donnait le bain. Cette dernière aurait fait un malaise et serait tombée sur son bébé. 

Les enquêteurs établissent que la mère âgée de 34 ans au moment des faits souffre de difficultés psychologiques et de troubles de la personnalité. En première instance, elle a été condamnée à 20 ans de réclusion mais a toujours défendu la thèse de l'accident.

Voyez le rappel des faits d'Adélaïde Castier


 

Voyez le compte-rendu du 1er jour du procès


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice faits divers