Le Breton Guy Stéphan, entraîneur adjoint des Bleus ira au Brésil

Joie de Guy Stéphan, entraîneur adjoint des Bleus et de Didier deschamps, entraîneur des Bleus après la qualification des Français pour le Brésil / © AFP
Joie de Guy Stéphan, entraîneur adjoint des Bleus et de Didier deschamps, entraîneur des Bleus après la qualification des Français pour le Brésil / © AFP

Il a fêté la qualification des Bleus pour la Coupe du monde 2014 avec Didier Deschamps, dans un restaurant du VIIIe arrondissement à Paris. Le Costarmoricain, Guy Stéphan adjoint de Deschamps, ne quitte plus l'entraîneur national. Mais qui est cet homme de l'ombre?

Par Sylvaine Salliou

A 57 ans, Guy Stéphan ira au Brésil quoiqu’il en soit, avec Didier Deschamps et les Bleus qui seront retenus. Il a d'ailleurs fêter la victoire des Français hier au Stade de France, face à l'Ukraine. Le Costarmoricain ne quitte plus Deschamps depuis ses débuts à l’Olympique de Marseille. Depuis 2012, c'est l'entraîneur adjoint des Bleus.


Ancien joueur de Guingamp, puis de Rennes

Originaire des Côtes d’Armor, de Ploumilliau exactement, Guy Stéphan a fait ses débuts en Ligue 2 avec Guingamp en 1976. Il évolue alors comme milieu offensif. En 1980, il a ensuite rejoint le Stade rennais. Il finit par rejoindre Le Havre un an après son arrivée, puis Orléans, puis Caen. C’est d’ailleurs à Caen que débute sa carrière d’entraîneur. Il dirige pendant une saison l’équipe réserve du Stade Malherbe, puis entraîne Montceau-les-Mines et Annecy, alors en deuxième division.


Avec Deschamps depuis l'OM

En 1992, sa carrière prend un nouveau tour, puisqu’il devient entraîneur-adjoint à l’Olympique lyonnais, successivement auprès de Raymond Domenech puis Jean Tigana, avant d’être promu entraîneur principal. Il passe à Bordeaux quelques mois plus tard et intègre alors la Direction technique nationale, chargé de la formation des entraîneurs et sélectionneur-adjoint auprès de Roger Lemerre. Une fonction qui dure près de cinq ans, jusqu’à être nommé sélectionneur du Sénégal. À la fin de l’année 2005, il retrouve son rôle d’adjoint, d’abord auprès de Jean Tigana en Turquie, puis avec Didier Deschamps à Marseille.

En juillet 2012, il est nommé entraîneur-adjoint de l'équipe de France avec Didier Deschamps comme sélectionneur.

Sur le même sujet

Pauline Kerscaven sur le plateau de Bali Breizh

Les + Lus