La Mafia géorgienne, un réseau très organisé en Bretagne

Suite au coup de filet du 10 décembre dernier, dans la région rennaise, à St Brieuc, Vannes, Auray… des milliers de bijoux, montres, objets de valeur ont été rassemblés par la section de recherches de la Gendarmerie de Bretagne. Les enquêteurs ont démantelé un réseau très organisé. 

Des montres issues des scellés - Réseau géorgien
Des montres issues des scellés - Réseau géorgien © France 3 Bretagne
Plusieurs mois d’enquête, en Bretagne ont permis d’identifier un vaste réseau très structuré opérant des vols à l’étalage, des cambriolages principalement dans des résidences principales.

Le travail d’investigation des enquêteurs de la Brigade de Recherches de Rennes, accompagnés de l’Office Central de Lutte Contre la Délinquance Itinérante a permis de faire tomber plusieurs têtes d’un des réseaux de la mafia géorgienne, arrivée il y a quelques années en France.

Le réseau s'appelle lui-même  Vory v Zakone – les voleurs dans la loi. "Ils ont un code d'honneur", explique le Colonel Patrice Bayard, Chef Office Central Lutte contre la Délinquance Itinérante (OCLDI), "ils ne collaborent n avec l'Etat, ni avec des administrations". Des règles héritées de l'époque du goulag. 

Leurs fonctionnement est lui-même très hiérarchisé, avec ses chefs locaux, régionaux, nationaux. Et ses petits soldats, qui n'ont pas de famille, sont mobiles, et "qui lorsqu'ils sont pris indivisuellement, n'ont pas de grosses peines" puisqu'ils sont accusés que de quelques cambriolages.


Intervenants du reportage :
- Capitaine Bruno Kerbellec, Chef Division Atteinte aux biens - Section de recherches de la Gendarmerie de Rennes
- Colonel Patrice Bayard, Chef Office Central Lutte contre la Délinquance Itinérante (OCLDI)

Les pièces retrouvées à la suite de ces cambriolages seront consultables d’ici quelques semaines via la page facebook de la Gendarmerie.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice enquêtes
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter