A Quimperlé, Manuel valls reconnaît une “erreur d'appréciation” sur l'alerte crue-inondation

Manuel Valls en discussion avec un sapeur-pompier à Quimperlé / © @JJ_Urvoas via Twitter
Manuel Valls en discussion avec un sapeur-pompier à Quimperlé / © @JJ_Urvoas via Twitter

Le ministre de l'Intérieur est en déplacement en Bretagne suite aux crues qui ont touché principalement les villes de Quimperlé, Chateaulin et Morlaix. Face à la polémique, il a reconnu une erreur d'appréciation des services de l'Etat. 

Par Stéphane Grammont

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a reconnu "une erreur d'appréciation" des services de l'Etat qui n'ont pas suffisamment pris en compte le risque de crues en Bretagne lors du passage de la tempête Dirk. Il avait été interpellé dès son arrivée par le maire de Quimperlé, Alain Pennec, qui a montré du doigt les dysfonctionnement du système vigie-crue.  

DMCloud:141223
Manuel Valls à Quimperlé
Reportage: Isabelle Rettig, Jean-Michel Piron


"Les informations que l'on a eues n'ont pas pris toute la mesure de la situation, on nous a parlé d'alerte orange, alors que nous étions dans un scénario rouge." Selon le maire de Quimperlé, il est tombé près de 80mm d'eau alors que les prévisions indiquaient 46mm. 

"Il y a eu sans aucun doute une erreur d'appréciation", a déclaré Manuel Valls. "Je vais demander aux préfets concernés, notamment au préfet de région, de tirer un certain nombre d'enseignements, faire un certain nombre d'évaluations (...) pour comprendre pourquoi le niveau d'alerte (...) un cran au-dessus n'a pas été donné". Manuel Valls s'exprimait devant la maison de trois étages située sur les bords de l'Isole et qui s'est partiellement effondrée



Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls s'est rendu ensuite à Chateaulin à 14h, puis à Morlaix à 15h15. Il a rencontré Agnès Le Brun, qui a dénoncé la sous-estimation des niveaux des précipitations. Ce déplacement fait suite à l'annonce par un communiqué de l'état de catastrophe naturelle pour ces trois villes touchées par une brusque montée des eaux suite à de fortes précipitations. Il a assuré que les dossiers seraient instruits rapidement. 

DMCloud:141069
Agnès Le Brun

Des riverains ont toutefois pu prendre leurs précautions, comme à Châteaulin où la mairie dès mardi avait appelé à la vigilance. 

DMCloud:141081
Des riverains à Châteaulin


Sur le même sujet

L'ambiance à Tout Rennes Court

Les + Lus