Tempêtes et inondations en Bretagne, toute une histoire !

Les bateaux n'ont pas résisté à l'ouragan de 1987 à Concarneau / © France 3 Bretagne
Les bateaux n'ont pas résisté à l'ouragan de 1987 à Concarneau / © France 3 Bretagne

Ouragan, tempête, inondations, la Bretagne n'est pas épargnée ces derniers jours. Mais cette relation difficile avec les éléments ne date pas d'hier. Retour sur les intempéries qui ont marqué la région.

Par E. Colin avec Krystell Veillard

Alors que les éléments continuent de se déchaîner en Bretagne et causent l'exaspération de ces habitants, force est de constater que la région a souvent subi les affres du temps. Souvenez-vous. 

C’était la nuit du 15 au 16 octobre 1987

Les vents a soufflé jusqu’à  200, 240 km/h dans les rafales … Les dégâts furent considérables et un véritable sentiment d’apocalypse marqua les esprits. 15 victimes sont comptabilisées. On se souvient de l’image du port de Concarneau, et de l’enchevêtrement des bateaux drossés contre la muraille. Le quart de la forêt bretonne est à terre. 1,2 millions de foyers sont privés d’électricité en France.

Voyez ici le reportage de 1987, à Concarneau.

Archives INA ouragan 1987


Après le vent, l'eau

Après le vent, l’eau est un autre des fléaux provoqués par des événements climatiques exceptionnels et pour ce qui est des inondations, celle de 1995 reste dans les mémoires. Après un automne et un hiver humide, la pluie tombe sans discontinuer durant 15 jours, un cumul d’eau impressionnant, provoquant des crues importantes durant la première moitié du mois de janvier. Les fleuves et rivières débordent largement et les Bretons garderont les pieds dans l’eau quelques semaines.

Lothar et Martin, c’est leur petit nom… deux tempêtes successives, qui fin décembre 1999, vont balayer non seulement la région, mais également l’ensemble de la France et du littoral. Avec à suivre de grosses inondations, comme sur ces images dans les Côtes d’Armor, à Lamballe, Guingamp et St André des Eaux.

Autres montées des eaux marquantes pour la région, en 2001. En 4 mois, d’octobre à janvier, il est tombé plus de 1000 millimètres d’eau, soit trois fois la pluviométrie normale pour cette période de l'année. Conséquence : l’eau va envahir les villes de la région, avec des niveaux rarement atteints… Redon, Guipry-Messac, Quimperlé, Quimper, avec une alternance de crues et de décrues entre les mois de novembre 2000 et mars 2001…

Archives inondations Quimper en 2001, vues du ciel



A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus