Intempéries : la Grève Rose de Trégastel fortement endommagée par la houle

Si la mer s'est surtout déchaînée sur la côte sud de la Bretagne, la côte nord n'a pas été épargnée. Exemple dans le secteur de Trégastel (22) où les riverains de la Grève Rose ont vu les vagues s'aventurer encore un peu sur leurs terrains. Un vrai grignotage qui s'accélère depuis quelques années.

Les fortes vagues de ces derniers jours ont mis à mal le littoral breton. Des plages, des sentiers côtiers et des dunes de la côte sud principalement ont subi les assauts des vagues.

Un blockhaus à Locmariaquer dans le Morbihan s'est même affaissé, mettant à jour 80 obus nécessitant d'être neutralisés par des démineurs.

Mais la côte nord bretonne a connu également de très fortes houles qui ont grignoté le littoral et modifié le trait de côte. La Grève Rose de Trégastel (22) a vu la mer gagner une fois de plus du terrain. Un mur d'enceinte d'une des propriétés du bord de mer s'est effondré et les gros sacs de sable installés pour créer une digue artificielle n'ont pas tenu face à la puissance des vagues.

 

Une digue jusqu'en 2008

Cela fait déjà plusieurs années que les propriétaires des six maisons qui bordent la plage de la Grève Rose à Trégastel observent les dégâts occasionnés par les tempêtes successives. Un grignotage inexorable de la dune depuis que la digue construite dans les années soixante ne soit éventrée et rasée en 2008.

Depuis des années ils réclament un enrochement pour protéger efficacement la grève. Une protection qui leur a été toujours refusée. Seuls de gros sacs de sables ont été installés mais progressivement déchirés par la mer.


Reportage sur place de Fabrice Leroy et Jean-Marc Seigner


Dégats de la tempête à Trégastel par france3BretagneIntervenants du reportage :
- Georges Busson, président Association de Défense des Riverains de la Grève Rose
- Michel Parelle, vice-président Association Sites et Patrimoine

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité