Cet article date de plus de 7 ans

Germaine Tillion, une femme d'exception au Panthéon

François Hollande a annoncé ce vendredi les personnalités choisies pour entrer au Panthéon. Germaine Tillion est admise comme deux autres hommes et une femme. L'ancienne résistante et ethnologue séjournait souvent dans sa maison de Plouhinec.
Germaine Tillion - 22/11/2000
Germaine Tillion - 22/11/2000 © AFP / Manoocher Degathi
C'est ce vendredi au Mont-Valérien, dans les Hauts-de-Seine, que François Hollande a mis fin à plusieurs mois de suspense. Il a annoncé les noms de quatre personnalités qui entreront au Panthéon, un honneur réservé aux personnages ayant marqué l’histoire de France.

Quatre résistants verront leur dépouille rejoindre le Panthéon : Germaine Tillion, ancienne résistante et ethnologue ; Geneviève De Gaulle, résistante, nièce du général de Gaulle, déportée à Ravensbruck ; Pierre Brossolette, résistant tombé en 1944 et Jean Zay, ancien ministre assassiné en 1944.

Une grande figure de la résistance

Germaine Tillion est entrée en Résistance dès 1940, à son retour d’Algérie, où elle étudiait l’ethnologie. En 1941 et 1942 elle est chef de la filière d'évasion des prisonniers de guerre. Mais elle est arrêtée en août 1942 puis déportée en octobre 1943 à Ravensbrück, en Allemagne. Germaine Tillion est décédée à l'âge de 100 ans à Saint-Mandé en 2008.

Une maison de vacances à Plouhinec (Morbihan)

A partir de 1973, Germaine Tillion séjourne en Bretagne lors de ses vacances, puis sur des périodes plus longues à partir de sa retraite. Sa propriété à Plouhinec (Morbihan) devient un endroit de rencontres pour ses amis. Ce havre de paix est aussi lieu de profonde réflexion, où s’élabore son travail d’écriture. Après sa mort, une association s'est créée en 2010 pour redonner vie a cette maison devenue propriété du Conservatoire du Littoral.

Une de nos équipes avait tourné en juin 2011 dans cette maison de Plouhinec :
durée de la vidéo: 02 min 47
La maison de Germaine Tillion
Intervenants du reportage :
- Patrice Le Borgnic, vice-président association "Maison Germaine Tillion"
- Marie-Christine Bougant, présidente association "Maison germaine Tillion"

A ce jour, le projet de rénovation de la maison porté par l'association "Maison Germaine Tillion" attend toujours d'être validé par le Conservatoire du Littoral.

En Bretagne, la médiathèque de Saint-Avé (56) porte le nom de Germaine Tillion depuis 2000, et en avril 2007 un amphithéatre de l'université de Bretagne sud à Lorient a été baptisé à son nom.

Seulement deux femmes au Panthéon

Le Panthéon n’accueille que deux femmes pour le moment, la physicienne Marie Curie et Sophie Berthelot, scientifique et en qualité d’épouse du chimiste Marcellin Berthelot. Au total 73 personnalités y sont inhumées. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hommage