• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Démographie: mais pourquoi diable vient-on habiter en Bretagne?

La région est l'une des championnes de l'attractivité en France. Après avoir connu l'épisode de l'émigration d'Anglais il y a une dizaine d'années, c'est maintenant d'autres régions de France que proviennent les quelque 17 000 néo-bretons. Qui, combien, pourquoi vient-on habiter la Bretagne?

Par Stéphane Grammont et Eric Nedjar

La Bretagne attire chaque année un peu plus. Entre ceux qui partent et ceux qui décident de venir s’y installer le solde est largement positif pour atteindre les 17 000 personnes par an. 

Mais qu'est-ce qui peut bien les faire venir ?

En fait, notre région ne manque pas d’atouts. Un coût de la vie bien inférieure à la région parisienne ou du sud de la France, principales pourvoyeuses de candidats à l’installation, une qualité de vie, un dynamisme culturel et économique (malgré la crise), son littoral et de nombreuses villes moyennes dotées de toutes les infrastructures nécessaires aux familles, un enseignement de qualité avec un taux de réussite au bac supérieur à la moyenne nationale, la liste est longue et la Bretagne se place désormais au quatrième rang de par son attractivité.
 

Et qui sont ces nouveaux bretons ?

Pas les jeunes non, les moins de 30 ans qui continuent de faire le choix de vouloir étudier ailleurs.
Le portait type du candidat à l’installation est un adulte marié(e), avec enfant(s) qui décide de changer d’emploi et cherche un meilleur cadre de vie. Ou une personne âgée qui veut couler une douce retraite.
attractivitebretagne title=

 

Sur le même sujet

Eugénie Le sommer, star bretonne du foot

Les + Lus