Epidémie de rougeole redoutée à Rennes

© Kathea Pinto
© Kathea Pinto

70 cas de rougeole ont été dénombrés sur l'agglomération rennaise depuis le début de l'année. Une situation exceptionnelle qui laisse craindre aux autorités sanitaires une épidémie. Or la rougeole, très contagieuse ne se traite pas.

Par Thierry Peigné

Au départ de cette multiplication de cas de rougeole, une école primaire de l'agglomération rennaise où des parents avaient refusé de faire vacciner leurs enfants. Dans cet établissement, 70% des enfants seulement y étaient vaccinés pour 90% au niveau régional.

La propagation des cas s'est rapidement réalisé par le biais des fratries, cette maladie étant extrêmement contagieuse, d'où le nombre important de 70 cas en peu de temps. Des élèves de primaires, de collège et même de lycées ont été touchés.

Ces 70 enfants malades sur Rennes représentent 70% de tous les cas français depuis le début de l'année.

Importance de la couverture vaccinale

Devant ce risque d'épidémie, les médecins de l'Agence Régionale de Santé (ARS) recommande la vaccination des personnes nées après 1980. Deux vaccins gratuits sont sur le marché pour la vaccination des plus jeunes.

La rougeole est une infection virale éruptive aiguë. Elle est très contagieuse et se transmet par les gouttelettes de salive en suspension dans l'air. C'est une maladie qui ne se soigne pas. Le plus souvent, on donne au patient de quoi soulager les différents symptômes, comme la toux, les démangeaisons ou la fièvre. En cas de surinfection bactérienne un antibiotique est alors donné. Cependant il n'existe à ce jour aucun médicament antiviral efficace contre le virus.

Sur le même sujet

Anaëlle Cardin, directrice de l'école Madeleine à Guingamp

Les + Lus