La guerre 39-45, vue par les GI américains

Un cliché du soldat devenu photographe Tony Vaccaro, à la libération : une fillette embrasse un sergent américain / © Tony Vaccaro - France 3 Bretagne
Un cliché du soldat devenu photographe Tony Vaccaro, à la libération : une fillette embrasse un sergent américain / © Tony Vaccaro - France 3 Bretagne

Les soldats américains ont largement contribué à la libération de la Bretagne et des associations continuent de leur rendre hommage. Pendant cette période, certains de ces soldats ont aussi voulu montrer cette guerre, en la photographiant, comme John G. Morris ou Tony Vaccaro. 

Par E. Colin avec Catherine Jauneau

Reportage

Les GI, héros du débarquement avec leurs jeeps et leurs véhicules militaires continuent de passionner les amateurs d'histoire. C'est le cas de l'association Bretagne 39/45 basée à Hanvec dans le Finistère. Ses membres se préparent activement pour participer aux commémorations du D-Day.

Itinéraires Bretagne : Libération, reportage association Bretagne 39/45
C. Jauneau, JM. Piron, T. Descamps, FX. Robert, J. Le Quiniou

Rencontre

Jean-François Pahun est réalisateur. Il a travaillé longuement sur un documentaire consacré à Tony Vaccaro, un soldat américain devenu photographe et à qui l'on doit près de 8000 clichés, pris pendant la période du débarquement. 

Itinéraires Bretagne : Tony Vaccaro, rencontre avec Jean-François Pahun
C. Jauneau, JM. Piron, T. Descamps, FX. Robert, J. Le Quiniou

Dans le rétroviseur

En août 1944, les américains entrent à Rennes. 

Itinéraires Bretagne : libération Rennes GI INA

 

Expos

Les clichés de John G. Morris sont exposés à la Gacilly jusqu'au 30 septembre 2014. Editeur au magazine "Life" en Angleterre. En juillet 1944, il décide de quitter son bureau londonien et de sillonner la Normandie, puis la Bretagne pour voir de lui-même la fin de la guerre. Pendant son voyage, il ira à la rencontre des civils, des prisonniers et des réfugiés. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus