• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Compter les pucerons, c'est plus facile avec des lunettes intelligentes !

© France 3 Bretagne
© France 3 Bretagne

Technologies de pointe et agriculture font parfois bon ménage en Bretagne. Les ingénieurs d'Arsoé à Pacé ont mis au point des lunettes intelligentes, pour compter des pucerons. Ça n'a rien d'une blague, ça n'est pas de la science fiction non plus, mais une technologie d'avenir !

Par Krystell Veillard

Compter les pucerons et autres parasites dans un champ de céleri, ça n'est pas une occupation très courante, c'est une des tâches, un brin répétitives de certains techniciens agricoles... afin évaluer les dégâts causés par les ravageurs, et mettre en place des préventions et éventuellement un traitement.

Une observation facilitée par l'utilisation de lunettes intelligentes. Un prototype mis au point par Arsoé, une coopérative d'ingénierie informatique rennaise spécialisée en agriculture. Ces lunettes fixées sur la tête, utilisent un périphérique, avec un petit écran, type smartphone ou tablette, tout en ayant les mains libres. Le technicien peut utiliser ses mains tout en  décrivant ce qu'il voit. Dicter, enregistrer, photographier, transmettre des données, comparer des informations sur internet, et tout cela sans les mains, à l'aide de commande vocale et de capteur gestuel.

Arsoé, de l'ingéniérie informatique pour l'agriculture


Arsoé, est donc une coopérative en ingéniérie informatique pour l'agriculture. Installée à Pacé, près de Rennes, elle existe depuis 40 ans. La structure emploie une centaine de personnes, ingénieurs pour l'essentiel. Elle travaille pour les chambres d'agriculture, les établissements d'élevage, les organismes de conseil en production agricole, les groupements de défense sanitaire, ou encore les coopératives agricoles.

Montrer ce qu'il est possible de faire avec cette technologie


Ce prototype de lunettes a été conçu par Arsoé, pour démontrer un savoir-faire, le champ des possible et les développements, qui peuvent être envisagés ensuite. Elles peuvent en effet s'appliquer à d'autres métiers en agriculture, comme le prélèvement de sols, pour l'élevage aussi, mais encore pour d'autres secteurs, maintenance, audit ou préparation de commande par exemple...

Le reportage tourné par Christophe Rousseau


arsoé lunettes comptage pucerons
Interviews :
- Daniel Trocmé, ingénieur agronome, responsable du service métier - Arsoé
- Olivier Texier, ingénieur développement et architecte logiciel - Arsoé

Sur le même sujet

Griedge Mbock et les bleuettes en 2012

Les + Lus