Ille-et-Vilaine : redevance incitative et ordures ménagères feront-elles bon ménage?

65 communes d'Ille-et-Vilaine ont fait ce choix : passer d'une taxe aux ordures ménagères à un principe de redevance incitative. L'objectif affiché ? Inciter au tri et à la diminution des déchets. Plus on jette, plus on paye. A Iffendic, certains habitants ont vu leur facture grimper. 

Pour éviter le trop plein d'ordures, certaines communes vont passer à la redevance incitative.
Pour éviter le trop plein d'ordures, certaines communes vont passer à la redevance incitative. © France 3 Bretagne
Dès janvier 2015, 65 communes de l'ouest de Rennes seront concernées par la redevance incitative, appliquée à la gestion des déchets. Cette mesure fait suite au Grenelle de l'envionnement et sera appliquée par le Syndicat mixte intercommunal de collecte et de traitement des ordures ménagères (Smictom). 

18 levées par an, toutes les 3 semaines

La redevance incitative est liée au nombre d'enlèvements des déchets. Si l'usager dépasse les 18 prévues par le syndicat, il devra payer un supplément. Pour le Smictom, il s'agit d'inciter financièrement les bons gestes de tri et d'encourager la réduction des déchets au sein des foyers. 

Incompréhension de certains habitants : leur facture grimpe

Alors qu'une facture test vient d'arriver chez les particuliers, c'est l'incompréhension au regard des tarifs, et ce malgré les efforts pour réduire les déchets. C'est le cas de Jérôme qui réside à Iffendic. Lorsque la redevance sera effective, aller jeter ses poubelles lui coûtera deux fois plus cher.

durée de la vidéo: 01 min 46
Redevance incitative sur ordures ménagères à Iffendic

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société environnement
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter