Cet article date de plus de 6 ans

Droit d'asile : la Préfecture de Rennes repère un détournement de convocations

Fini les files d’attente devant la Préfecture de Rennes. Depuis avril 2014, les rendez-vous se font par internet. Le système est certes plus moderne et confortable mais il comporte aussi ses failles.
© France3Bretagne
Les longues files d’attente de migrants devant la Préfecture ne sont plus une image quotidienne. Depuis 9 mois, en un clic, les demandeurs d’asiles ou étrangers peuvent obtenir un rendez-vous sous deux jours et venir faire leurs démarches sans attente.

La Préfecture dénonce un système de fraude

Depuis quelques mois, la Préfecture a constaté que ce nouveau système donne lieu à des fraudes. Les agents se sont aperçus qu’une personne sur 2 se présentait finalement en préfecture. Ce surprenant absentéisme s’expliquerait par le fait que certains demandeurs n’utiliseraient leurs convocations que pour bénéficier des minimas sociaux. Ils invoqueraient un dossier d’asile dûment enregistré pour faire valoir des droits. Ce qui ne serait pas toujours le cas.

Les associations réfutent le terme de fraude

Les associations qui viennent en aide aux migrants, montent au créneau. Elles mettent en cause les services de l’Etat et dénonce un défaut de communication. Elles demandent des moyens humains pour mieux accompagner les usagers dans l’ensemble des démarches administratives.

durée de la vidéo: 01 min 58
Détournements de fichiers demandeurs d'asile

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société internet