Lorient. Les auto-écoles manifestent contre la réforme du permis de conduire

Publié le Mis à jour le

150 véhicules auto-écoles se sont rassemblés ce lundi matin pour filtrer la circulation des trois principaux ronds-points d'accès à l'agglomération lorientaise, à Lanester, Caudan et au niveau de la base sous-marine.

Comme annoncé, dans le cadre du mouvement national de protestation contre la la réforme du permis de conduire en cours d'examen au Parlement, près de 150 véhicules auto-écoles venus du Morbihan, de l'Ille-et-Vilaine et du Finistère ont mené des opérations de filtrage sur des ronds-points de l'agglomération lorientaise, tôt ce lundi matin. Ils ont distribué des tracts aux automobilistes.

Ces actions ont fortement perturbé la circulation dans la ville. Les manifestants ont convergé vers 10h au rond-point de la base sous-marine. Puis, vers 11h, ils se sont rendu en centre-ville en convoi à la permanence du député PS de Lorient, Gwendal Rouillard afin de rencontrer son assistante parlementaire, le député étant absent. Ils ont ensuite pris la direction de la sous-préfecture avant de se disperser.

Contre la réforme du permis

La profession rejette les propositions de la loi Macron, qui vise à réformer le permis de conduire pour en réduire le coût et limiter les délais d'attente pour passer l'examen.

Les entreprises d'auto-écoles s'inquiètent, entre autres, du recours possible, introduit par ce nouveau texte, à d'autres intervenants que les inspecteurs pour les examens pratiques du permis de conduire, notamment des agents de La Poste. Autre point de crispation, la suppression du seuil minimal obligatoire de vingt heures de cours avant présentation à l'examen.
Les professionnels refusent également que l'évaluation initiale puisse se faire à distance, sans contact direct avec un professionnel, comme le prévoit la loi.

durée de la vidéo: 01 min 45
Les auto-écoles manifestent à Lorient