• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Rappel à la prudence pour les grandes marées

Cette fin de semaine, la magie des grandes marées va une nouvelle fois fonctionner et attirer des milliers d'amoureux de la mer sur les côtes du littoral breton. Les autorités maritimes rappellent les mesures de prudence à adopter et le numéros d'urgence à retenir, le «196 ».

Par Thierry Peigné

A partir de ce jeudi et jusqu'à lundi, de forts coefficients de marée sont attendus sur le littoral. Le point culminant de cet événement astronomique sera la journée de samedi avec la "marée du siècle" où les coefficients seront de 118 le matin et de 119 le soir sur une échelle qui va jusqu'à 120.  

Le préfet maritime en appelle donc à la plus grande prudence pour toutes les activités se déroulant en bord de mer, et en particulier pour la pêche à pied ou les promenades sur le littoral. "Quelques minutes d’inattention peuvent parfois suffire pour se retrouver isolé à marée montante" précise t-il.

Ces grandes marées ont pour conséquence d'augmenter le marnage (différence entre la hauteur de la pleine mer et celle de la basse mer) avec un brassage d'eau de mer plus important. Les courants marins sont ainsi plus forts et la mer plus dangereuse.

Les recommandations de la préfecture maritime de l'Atlantique :

- Il est fortement conseillé de consulter avant toute sortie en mer ou sur le littoral la météo, les coefficients et horaires de marée, et si nécessaire de se faire expliquer ce que cela implique concrètement;
- il est recommandé de ne pas sortir seul et d'informer ses proches de ses intentions au préalable (heure de départ et si possible de retour);
- il est préconisé de disposer d'un moyen de communication pour alerter les secours (téléphone portable chargé au préalable ou VHF) ;
- il est prudent de rester à proximité d'un point de repli et de conserver un point de repère visuel sur le littoral (en montant, la marée peut modifier considérablement la perception de l'environnement);
- et il est nécessaire de redoubler de prudence dans les zones soumises aux forts courants marins.

Le 196, numéro d'urgence

La préfecture maritime rappelle également que pour toute demande de secours en mer, il existe un numéro national d’urgence : le « 196 ».

Si vous êtes témoins à terre d’un évènement de mer impliquant des personnes ou si ces dernières paraissent en détresse :
- Le « 196 » permet de joindre directement un Centre Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS).
- Le « 196 » est gratuit.
- Le « 196 » permet au CROSS de vous localiser.

Retrouvez tous nos articles sur les Grandes Marées sur notre site.

A lire aussi

Sur le même sujet

Réaction des équipes de l'école primaire

Les + Lus