• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Bertrand Desplat de l'EAG, 3e meilleur président de Ligue 1 selon l'Equipe

Le président de Guingamp Bertrand Desplat lors d'un match de Ligue 1 - 14/09/2014 / © Maxppp / Photo PQR / Thomas BREGARDIS
Le président de Guingamp Bertrand Desplat lors d'un match de Ligue 1 - 14/09/2014 / © Maxppp / Photo PQR / Thomas BREGARDIS

L'Équipe a organisé un classement des meilleurs patrons de club de L1. Jean-Michel Aulas, président de l'Olympique Lyonnais, l'emporte haut la main. Bertrand Desplat, le président de Guingamp prend la troisième place. Loïc Ferry à la tête de Lorient arrive 11e et René Ruello de Rennes 16e sur 19.

Par Thierry Peigné

Pour son classement des meilleurs présidents de Ligue 1, le magazine l'Equipe s'est entouré de spécialistes : experts en communication, ou en économie du sport, ou encore anciens présidents. Le résultat dépasse la simple considération sportive et le magazine reconnaît volontiers que son classement peut être sujet à débat.

Dans ce classement, les présidents des clubs bretons se situent à la 3e, 11e et 16e place. Voici comment sont commentées leurs places respectives par le quotidien sportif.

 / © Bertrand Desplat, président de l'En-Avant de Guingamp, 3e
"Propulsé président en 2011 après l'élection de son beau-père Noël Le Graët à la tête de la FFF, il a assumé l'héritage, ce qui est sa force et sa limite puisqu'il peine encore à incarner l'En-Avant. Mais il a prolongé la belle dynamique du club en le faisant passer du National à la Ligue Europa"


 / © Maxppp / PQR / P. Renault Loïc Ferry, président du FC Lorient, 11e
"Même si son image est toujours celle du trader qui gère son club depuis Londres, il a installé le club en L1 et lui a donné des infrastructures dignes de ce niveau. Ses bilans financiers sont irréprochables, mais c'est souvent au détriment du sportif, ce qui a provoqué la lassitude de Gourcuff."


René Ruello, président du Stade Rennais FC / © Maxppp / PQR / P. Renault René Ruello, président du Stade Rennais, 16e
"Difficile de juger encore celui qui, pour son troisième passage à la tête du club, n'a même pas une saison derrière lui, surtout que Montanier a la main sur le sportif. Mais avec son entrée attendue dans le capital aux cotés de François Pinault, il devrait logiquement prendre du poids."


Sur le même sujet

Interview François Floret

Les + Lus