"Pour les bébés, c’est le jour et la nuit" : la satisfaction des crèches enfin dotées de masques transparents

Depuis le 8 décembre, la Caisse d’allocations familiales (CAF) distribue des masques transparents et inclusifs aux crèches et maisons d’assistantes maternelles. En Bretagne, plus de 17.000 masques vont être livrés d’ici la fin de l’année.

Le personnel de la crèche La Girafe avec leur masque transparent et les enfants.
Le personnel de la crèche La Girafe avec leur masque transparent et les enfants.

"Pour les bébés, c’est le jour et la nuit". La crèche La Girafe à Corps-Nuds, près de Rennes (Ille-et-Vilaine) attendait les masques inclusifs avec impatience. Les sept professionnels ont été équipés la semaine dernière de masques transparents, moitié tissu, moitié plastique. 

Dans ce centre multi-accueil, les professionnels s’occupent de 16 enfants. La CAF d’Ille-et-Vilaine leur a livré 16 masques lavables vingt fois. 

Pour certains enfants, arrivés en début d’année, le masque transparent est l’occasion de découvrir le visage entier des auxiliaires

 

Mieux compris par les enfants 


"C’est super important, pour transmettre nos expressions, la joie, la colère", confie Gwenola Bosse, directrice du multi-accueil La Girafe. "Les enfants ont été surpris de découvrir nos bouches, ils étaient intrigués, penchaient la tête"

Comme cette crèche, 300 autres structures du département seront équipées d’ici la fin de l’année. La distribution a commencé le 9 décembre dernier. Plus de 6.000 masques vont être livrés en Ille-et-Vilaine.

"Il n’y a pas de démarche à faire. Les structures qui accueillent des jeunes enfants vont bénéficier des masques transparents", affirme Nathalie Quemener, directrice adjointe de la CAF d'Ille-et-Vilaine. 

L’idée est de contribuer au meilleur accueil des enfants pour qu’ils puissent lire l’expression des visages des professionnels qui les entourent, pour faciliter la communication.

Nathalie Quemener

 

Une distribution automatique


Les masques sont fournis par l’APF France Handicap, qui fait appel aux établissements et services d'aide par le travail (ESAT) pour confectionner les masques et préparer les colis. 

En Bretagne, 772 structures vont recevoir plus de 17.000 masques. 116 structures costarmoricaines sont concernées, 133 dans le Morbihan et 223 dans le Finistère

Au niveau national, jusqu’au 24 décembre, plus de 500.000 masques vont être distribués sur le territoire français dans 20.000 structures.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société santé économie