CARTE. Quelles sont les départements où l'on achète le plus de pesticides ? La Bretagne en première partie de tableau.

L’association Générations Futures a dévoilé ce jeudi 11 mars sa nouvelle carte d’achats de pesticides par départements en 2019. Si la Bretagne ne fait pas parties des plus mauvaises élèves, ses quatre départements se hissent malgré tout dans la première moitié du tableau. 

© Hervé Kielwasser / Maxppp

Quels sont les départements en France où l’on consomme le plus de pesticides ? Cette question, l’association Générations Futures y répond en publiant pour la seconde année consécutive une carte interactive des achats par départements et par type de substances actives pesticides.  Et les 5 départements présentant le tonnage d’achat de pesticides le plus élevé pour l’année 2019 sont : la Gironde (1er), la Marne (2e), le Loiret (3e), la Seine-et-Marne (4e) et la Somme (5e). 

La Bretagne dans la première moitié du tableau

Dans ce classement, les 4 départements Bretons ne sont pas loin les uns des autres, et se placent dans la première moitié du tableau. A la 36e place pour le Finistère, 44e place pour le Morbihan, 45e place pour les Côtes d’Armor et 50e place pour l’Ille-et-Vilaine. "Ce ne sont pas les pires, ce ne sont pas les meilleures non plus. Ca s’explique par le fait qu’il n’y a pas de culture partout, qu’il y a pas mal d’élevage, de zones herbeuses, sachant qu’en Bretagne le problème ce ne sont pas seulement les pesticides, ce sont aussi beaucoup les nitrates", précise François Veillerette, porte-parole de Générations Futures. 

Les "champions" du glyphosate

Ces données publiées, Générations Futures en a également profité pour remettre ses "Glyph’Awards" aux départements ayant le plus recours au glyphosate. "Dans un contexte de retour des discussions au niveau européen en 2022 sur l’interdiction (ou non) du glyphosate, il nous semblait intéressant de profiter de la publication de la carte des achats de pesticides pour attirer l’attention sur les départements les plus dépendants à cet herbicide ", explique l’association.

Le "Glyph’Awards" a ainsi été décerné à la Charente-Maritime, avec 241 tonnes de glyphosate achetée en 2019, le "Glyph’Awards" d’argent à la Gironde (185 tonnes),  "Glyph’Awards" de bronze au département de la Marne avec 184 tonnes. 

Des données officielles et détaillées

Pour réaliser son classement, l’association s’est appuyée sur une base de données officielles et détaillées publiées chaque année portant sur les achats de pesticides. La BNVD (banque nationale de ventes des distributeurs) créée en 2009 et  alimentée par les déclarations des bilans annuels de ventes transmis par les distributeurs aux agences et offices de l’eau.  

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie environnement société