Bain du 31 décembre dans une eau à 10 degrés : "On a tellement froid qu’on ne sait plus trop ce qu’on ressent"

A Pléneuf-Val-André (Côtes d'Armor), l’année 2020 se termine… le corps dans l’eau ! Environ 50 personnes ont participé ce matin à ce bain du 31 décembre, organisé par l’association Pass 22 et le collectif des Baigneurs du Val.

Le bain du 31 décembre a rassemblé une cinquantaine de courageux à Pléneuf-Val-André
Le bain du 31 décembre a rassemblé une cinquantaine de courageux à Pléneuf-Val-André © V. Bars - France Télévisions

La température de l’eau ne dépasse pas les 11 degrés. En maillot de bain ou en combinaison, il n’en fallait pas plus pour motiver les participants à se plonger dans cette eau glacée.

"Un bain de mer, y a rien qui fait autant de bien", s’exclame Emmanuel, un des participants. C’est un habitué des bains d’hiver. "En général, je fais quelques brasses sous l’eau. Ça fait un bien fou. On ne sent plus du tout son corps. C’est un peu comme une sorte de méditation, on a tellement froid qu’on ne sait plus trop ce qu’on ressent et où on est".

Etre aussi à l’aise dans une eau froide comme celle-ci demande un léger entraînement. "Le premier bain que j’ai fait était très dur, après le corps s’habitue", affirme Emmanuel.

Emmanuel, participant au traditionnel bain du 31 décembre.


Une 8e édition, pas comme les autres 

Cette huitième édition est différente des autres puisque toutes les autres animations ont été annulées, comme le rituel vin chaud après la course. Les organisateurs se sont adaptés pour pouvoir maintenir, malgré la crise, l’événement. "On a fait un départ différé avec des petits groupes de façon à faire respecter au maximum les normes sanitaires", explique Michel Denais, de l’association Pass 22.

L’année dernière, l’événement avait réuni près de 200 personnes. Cette année, la jauge était limitée à 100 personnes.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mer nature nouvel an événements sorties et loisirs insolite