Contre les préjugés, les éleveurs de porcs expliquent leur métier dans une web-série

la vidéo de Sophie dans son élevage. / © © Comité régional porcin de Bretagne et Centre de documentation des métiers du porc
la vidéo de Sophie dans son élevage. / © © Comité régional porcin de Bretagne et Centre de documentation des métiers du porc

Face aux préjugés et aux critiques, des éleveurs de porcs ont décidé de réagir en expliquant leur métier, dans des vidéos qui circulent sur internet. Rencontre avec Sophie Simon, une  éleveuse youtubeuse, installée à Langoat, dans les Côtes d'Armor.

Par Krystel Veillard avec Séverine Breton


Vente directe ou supermarché, élevage sur paille ou caillebotis, truie en maternité, confort des animaux . Chaque vidéo répond aux questions d'Hugo, de Nico ou de Suzie, que ce soit sur les antibiotiques, l'alimentation, les bâtiments et globalement le bien-être des porcs. Sophie a décidé de dire, d'expliquer, de montrer. Une façon de faire face et de contrer toutes les vidéos diffusées sur internet et qui dénoncent les pratiques d'élevage. "Nous voulons montrer ce que nous faisons vraiment", explique l'éleveuse, comme nous, nous sommes dans l'élevage tous les jours, nous montrons ce que nous faisons tous les jours."
 
Des éleveurs de porcs expliquent leur métier en vidéos


Pour des questions sanitaires, les portes des élevages sont fermées. Le temps de quelques vidéos, Sophie les ouvre et explique son métier. " Il faut les protéger du temps. Les cochons n'aiment ni le froid, ni le chaud. il faut des températures régulières, explique la productrice des Côtes d'Armor, et c'est pour ça qu'ils sont dans des bâtiments.". "On fait en sorte qu'ils soient bien au chaud, qu'ils mangent bien, ne soient pas malades. On est autour d'eux comme des petites mamans", insiste t-elle.
 
Web série élevage de porcs Sophie Simon

Tous les jours, Sophie s'occupe de ses 350 cochons. Elle les nourrit, les soigne, les surveille. Elle est très fière de son métier. "Sans agriculteur, il n'y a pas de nourriture. nous sommes les gens de la terre et nourrissons la population depuis toujours. Après je ne vais pas forcer quelqu'un à manger de la viande. Ça n'est pas du tout mon but. Mais je ne veux pas qu'on embête ceux qui désirent toujours en manger" ajoute l'éleveuse de porcs "Il faut juste qu'on soit raisonnable et qu'on arrive à vivre ensemble."
 

Cette web série, dont c'est la deuxième saison, est chaque fois l'occasion de sortir des clichés, et des préjugés, de remettre un peu de réalité sur la toile. Et Sophie ne désespère pas de faire changer les regards.
 
Web série élevage de porcs


 

Sur le même sujet

Les + Lus