Guingamp-Nantes (2-2) : le coup de colère du président de l'En Avant

Publié le Mis à jour le
Écrit par Thierry Peigné
L'attaquant guingampais Yannis Salibur face au défenseur nantais Youssouf Sabaly lors du match de Ligue 1 au Roudourou - 16/01/2016
L'attaquant guingampais Yannis Salibur face au défenseur nantais Youssouf Sabaly lors du match de Ligue 1 au Roudourou - 16/01/2016 © AFP - F. Tanneau

A l'issue du match nul 2-2 entre Guingamp et Nantes ce samedi soir au Roudourou, les Guingampais ont dénoncé les erreurs de l'arbitre. Bertrand Desplat, le président du club estime que "Guingamp mérite un arbitrage impartial et le respect de tous les arbitres".

Il n'est pas coutumier des conférences de presse d'après-match. Mais samedi soir, le président costarmoricain tenait à exprimer devant les journalistes sa colère suite à l'arbitrage du match contre Nantes lors de cette 21e journée de Ligue 1.

"On ne peut pas avoir une rencontre où des faits de jeu extrêmement graves ne sont pas sanctionnés" a t-il déclaré. 


Le président estime que depuis sept rencontres, "le club ne fait pas l'objet d'un arbitrage impartial". Il rajoute que son club "mérite tous le respect de l'ensemble des arbitres". Il pointe du doigt les décisions de l'arbitre du soir, Monsieur Gauthier, qui selon lui, n'a pas signé deux pénalties évidents en faveur de Guingamp, "des faits de jeu contraires qui faussent le résultat du match".
durée de la vidéo: 03 min 37
Le coup de gueule de Bertrand Desplat, président de l'EA de Guingamp

La réaction de Jocelyn Gourvennec, l'entraîneur

En fin de rencontre, l'entraîneur des "Rouge et Noir" ne cachait pas non plus son incompréhension par rapport aux deux pénalties non sifflés. "Il y a la déception de perdre deux points sur le fil, après avoir fait un match très plein, surtout une grosse première mi-temps, où on a vraiment dominé Nantes dans tous les secteurs du jeu. (...) Il y a plusieurs tournants, la barre à 2-1, qui peut faire 3-1 sur une belle action, et puis c'est vrai qu'il y a deux pénalties oubliés de manière incroyable. J'ai du mal à comprendre. Je sais que ce n'est pas toujours facile d'arbitrer, mais sur des actions qui ne sont pas litigieuses, j'ai du mal à comprendre."

Même son de cloche du coté du capitaine de Guingamp sur le bien fondé des décisions de l'arbitre.
durée de la vidéo: 01 min 05
Lionel Mathis, capitaine de l'En Avant

Guingamp, qui restait sur 5 défaites et un nul en championnat, a rarement été mis en danger par les Canaris, mais a fini par perdre le fil. Avec cette défaite contre Nantes, Guingamp reste dans la zone rouge, 18e (provisoire) avec 21 points. 

Ce nul chanceux a récompensé les efforts souvent brouillons et imprécis des Nantais qui restent invaincus sur les sept dernières journées, mais sans avancer beaucoup, avec 6 nuls et une seule victoire.


En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.