• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Loudéac : Ceva (santé animale) prévoit 6M d'euros d'investissements industriels en 2017

© NICOLAS TUCAT / AFP
© NICOLAS TUCAT / AFP

Le groupe français de produits vétérinaires Ceva, désormais 6ème mondial du secteur, a continué de croître à un rythme soutenu l'an dernier et prévoit cette année 90 millions d'euros d'investissements dans ses outils industriels, dont 6 millions à Loudéac (Côtes-d'Armor).

Par Fr3 Bretagne avec AFP

Le groupe Ceva va notamment investir près de 30 millions d'euros en France en 2017 : 15,5 millions d'euros pour agrandir son site de Libourne (Gironde) où est également installé son siège social, 7,5 millions d'euros sur son site de Laval (Mayenne) et 6 millions d'euros à Loudéac (Côtes-d'Armor), détaille un communiqué.

Dans la ville bretonne, le groupe Ceva Santé Animale conçoit et fabrique des médicaments liquides et en poudres pour animaux. Ceva Santé Animale a investi 16 millions d'euros dans l'usine de Loudéac en l'espace de cinq ans. 160 salariés travaillent sur ce site. 

Une croissance de 10%

Non coté en Bourse, Ceva a affiché l'an dernier un chiffre d'affaires de 912 millions d'euros, une croissance de 10% à périmètre et taux de change constants. Il réalise 90% de son chiffre d'affaires à l'international et compte pour principaux segments la volaille (40% des ventes totales) et les animaux de compagnie (30%).

Ceva a aussi connu une croissance externe l'an dernier en acquérant le laboratoire indien Polchem, puis en fin d'année deux laboratoires brésiliens, Hertape et Inova. 

Il a aussi mené deux petites acquisitions en France en 2016 (Biovac et ID Project) et a récupéré certains actifs de Merial, division de santé animale de Sanofi cédée à l'allemand Boehringer Ingelheim, qui a dû se délester de certains produits pour satisfaire l'Autorité européenne de la concurrence.

De nouvelles acquisitions devraient avoir lieu cette année, notamment en Asie, a indiqué le président de Ceva, Marc Prikazsky, cité dans le communiqué.

Sur le même sujet

Interview d'Aymeric Lesné

Les + Lus