Coquille Saint-Jacques en baie de Saint-Brieuc: la pêche débute sous haute surveillance

© C. Bazille - France 3 Bretagne
© C. Bazille - France 3 Bretagne

La saison de la pêche à la coquille a débuté depuis trois semaines. Mais c'est seulement depuis ce lundi que les professionnels sont autorisés à pêcher dans le gisement principal de la baie de Saint-Brieuc, un endroit stratégique pour les pêcheurs.

Par Catherine Jauneau

Le secteur qui s'étend de Bréhat au cap Fréhel est le plus prolifique de Bretagne, ce qui en fait sa renommée. Il n'est pas le plus grand en terme de superficie mais c'est là que les coquilles sont les plus nombreuses et les plus regroupées.

C'est pour cette raison que la réglementation y est particulièrement stricte.
Cette année, un quota de 4350 tonnes de Saint-Jacques a été fixé. Et surtout, les pêcheurs n'ont droit qu'à deux sorties par semaine. Une le lundi et une le mercredi. Une sortie limitée à 45 minutes, pas une de plus.

Sur les quais du port d'Erquy dans les côtes d'armor, un pêcheur témoigne :

C'est très strict ici... 3/4 d'heures, c'est 3/4 d'heures. Sur le gisement d'à côté , on avait cinq heures et un quota. Là, il faut être précis dans les manœuvres, on n'a pas le droit à l'erreur, chaque seconde compte.


La flottille est sous haute surveillance. Avion, vedettes, hélicoptères et gendarmerie maritime veillent au grain, aussi bien en mer qu'aux jumelles depuis la côte. C'est grâce à ces règles que la zone reste prospère. 

L'institut IFREMER a comptabilisé 41 000 tonnes de coquilles dans la baie l'an passé. C'est énorme mais tout de même inférieur de 7 000 tonnes par rapport à 2018. Pour autant, pas de quoi s'alarmer, puisque la saison dernière avait été assez exceptionnelle .
La politique de contrôle draconien porte ses fruits .

Sur le même sujet

Les + Lus