Impôts locaux, amendes, factures : les buralistes des Côtes d'Armor pourront encaisser vos paiements

Les Côtes d'Armor font parti des dix départements qui vont, dès ce lundi, expérimenter le paiement des impôts et des amendes chez les buralistes, avant une généralisation à toute la France prévue l'été prochain. Deux commerces, à Lamballe et Saint-Brieuc, lance le dispositif dès aujourd'hui.
Le logo pour le paiement de proximité chez les buralistes.
Le logo pour le paiement de proximité chez les buralistes. © France3 Bretagne
Le dispositif va se déployer jusqu'au 4 mars. A terme, 92 bureaux de tabac, répartis dans 58 communes costarmoricaines, seront concernés. Le département des Côtes d'Armor est le seul dans l'Ouest à s'être porté candidat pour moderniser et diversifier ses services et attirer une nouvelle clientèle de proximité dans les commerces.

Un service rémunéré pour les buralistes


La profession, touchée par la baisse de vente des cigarettes, sera rémunérée pour ces nouveaux services.
L'état versera une commission d'1,50 euros par transaction. Le fisc, lui, espère toucher une population hostile au paiement en ligne et au prélèvement automatique. Les côtes d'Armor sont en effet à la traîne dans la dématérialisation des paiements, selon la direction départementale des Finances Publiques.
On précise que la confidentialité sera préservée. Le buraliste ne voyant pas la nature de la créance, juste le montant.

Odile Le Ny, commerçante à Lamballe et présidente de la chambre syndicale dans les côtes d'Armor, a lancé l'opération avec le sourire dans son magasin :
 

durée de la vidéo: 00 min 30
interview d'Odile Le Ny, buraliste de Lamballe pour le lancement du paiement de proximité

 

Comment ça marche ?


Si un code barre carré est présent sur l'avis d'imposition, la facture ou l'amence, c'est qu'il est possible d'effectuer la démarche auprès d'un buraliste. Cette possibilité est également inscrite dans les modalités de paiement.  Les buralistes afficheront un logo "paiement de proximité,partenaire agréé de la direction générale des finances" sur leur vitrine.

L'usager doit scanner lui-même les codes barres de sa facture dans l'appareil de la Française des Jeux. l'argent transite par son intermédiaire avant d'être reversée au Trésor Public dans les heures qui suivent. Les paiements pourront être encaissés en espèces ( jusqu'à 300 euros) ou par carte bancaire pour les titres du Trésor Public.
C'est à la suite d'un appel d'offre lancé par Bercy que la Confédération des buralistes a décroché ce marché, en partenariat avec la Française des Jeux.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
impôts économie