Saint-Brieuc : alerte coronavirus pour quatre collèges et lycées après une soirée privée

La soirée s'est déroulée durant la deuxième semaine des dernières vacances scolaires. Deux personnes ayant pris part à l'évènement ont ensuite été testées positives à la Covid-19, dont l'une au variant brésilien/sud-africain. Les services de l'Education Nationale ont donc lancé l'alerte.

Le collège Anatole Le Braz est l'un des établissements concernés
Le collège Anatole Le Braz est l'un des établissements concernés © Fabrice Leroy (FTV)

C'est un courrier, daté du 9 mars 2021, que viennent de recevoir les parents d'élèves de plusieurs établissements de la ville de Saint-Brieuc. Il émane de la Direction des Services Départementaux de l'Education Nationale des Côtes d'Armor, et porte la signature du médecin conseil. Sont concernés le collège Anatole Le Braz, le lycée Ernest Renan, le collège Saint-Pierre et le lycée Sacré Coeur.


Dans cette lettre, il est indiqué que les services ont été informés de "l'organisation d'un évènement privé réunissant des élèves d'au moins quatre établissements (collèges et lycées) de Saint-Brieuc dans la soirée du mercredi 3 au jeudi 4 mars".

Le problème, c'est qu'ensuite deux personnes présentes ce soir-là "ont été testées positives à la Covid-19, dont l'une au variant dit brésilien/sud-africain".

Compte-tenu du risque important de transmission du virus, le médecin invite les "élèves ayant participé à cette soirée ainsi que leurs parents à se signaler auprès de la direction de l'établissement afin de prévenir une diffusion plus large du virus".

Le protocole à respecter pour éviter tout risque de contamination est également rappelé. Le courrier insiste notamment sur "l'importance pour l'ensemble des élèves présentant des symptômes évocateurs de la Covid-19 de réaliser un test de dépistage et de rester isolé jusqu'à l'obtention du résultat".

Après le travail effectué par le contact tracing de l'Assurance Maladie, il semblerait qu'aucun autre cas positif n'ait été détecté parmi la quinzaine d'élèves identifiés.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société