TÉMOIGNAGE : "Je repars pour un tour du monde sur Baluchon, mon voilier de 4 mètres."

durée de la vidéo : 00h00mn55s
Yann Quenet est un marin et inventeur autodidacte. Lorsqu'il a pensé son voilier Baluchon, c'est avant tout la simplicité qui l'a guidé ©Aligal production

En aout 2022, le Breton Yann Quenet a bouclé un incroyable tour de monde en solitaire avec « Baluchon », un voilier de seulement quatre mètres qu'il a entièrement construit lui-même. Deux ans plus tard, le plus atypique des marins bretons s'apprête à repartir cet été. Entre deux tours du monde, dans son atelier maison fait de bric et de broc, le film "Itinéraire d'un marin pas sage" propose le portrait de ce marin adepte de la sobriété poussée à l'extrême.

C'était le 6 aout 2022. Yann Quenet fait un retour triomphal dans le port du Légué à Saint-Brieuc avec Baluchon, son voilier de seulement 4 mètres de long avec lequel il venait de boucler un tour du monde en solitaire. Parti trois ans plus tôt dans l'anonymat total avec un bateau qu'il a entièrement conçu et construit lui-même, le breton a progressivement conquis le cœur du public et des médias avec ses aventures minimalistes, à deux nœuds de moyenne. À peine arrivé, il annonce qu'il veut repartir.

Yann Quenet le dit sans rougir, l’œil pétillant :  

Je suis atteint d’une maladie difficilement guérissable. Je dois faire des tours du monde jusqu’à plus soif.

Yann Quenet

Un tour du monde à bord d'un bateau simple et pas cher

Avec Yann, l’humour n’est jamais loin. Si au premier abord, Yann donne l'impression d'un hurluberlu un peu fou à l'allure de trublion, il est aussi devenu un excellent marin. 

Cet "adulte pas sérieux" comme il se définit lui-même, a décidé une fois pour toutes de ne faire que des "trucs rigolos" depuis que son fils est parti voler de ses propres ailes en 2013. Quittant son emploi de dessinateur à la direction départementale des équipements, où il était mal noté, nous précise-t-il, Yann s'est alors mis en tête de construire un bateau pour faire le tour du monde, une embarcation à sa mesure, pas chère, simple et robuste.

Cette 1ʳᵉ aventure va durer trois ans. Yann Quenet en fait le récit dans son ouvrage « Le tour du monde avec mon baluchon » aux éditions Pocket. 

"Il y a un vrai lien affectif entre Baluchon et moi"

Deux années se sont écoulés depuis son retour et voici donc Yann à nouveau sur le départ. Si son projet initial pour son deuxième tour du monde était de construire un nouveau bateau, il a changé d’avis en cours de route, faute d’argent dans un premier temps, et surtout parce qu’il a réalisé qu’il était "sacrément bien" son petit voilier. "Il y a un vrai lien affectif entre Baluchon et moi, alors, j'ai réalisé qu'il n'était pas vraiment judicieux de construire un nouveau bateau".  Yann a toutefois voulu améliorer la coque de noix. Il a notamment décidé de supprimer la quille pour la remplacer par deux dérives lestées qu'il pourra remonter si nécessaire dans des eaux peu profondes. 

"J'ai le projet pour ce 2ᵉ tour du monde de remonter le fleuve Saint-Laurent pour passer un hiver dans le Grand Nord canadien. Lors de mon 1er tour du monde, on était en pleine période de Covid. Il y a donc des endroits où je n'ai pas pu m'arrêter, comme l'Australie. Je vais me laisser guider par les vents. Même si j'ai des idées de parcours, il faut se laisser porter."

durée de la vidéo : 00h00mn50s
"On n'est pas forcément adapté pour vivre sur terre, moi, je me sens bien en mer" ©Aligal production

"Ce n'est pas le Vendée Globe..."

Lorsqu'on lui demande son jour de départ, Yann préfère rester discret et cherche essentiellement à ne pas se mettre de pression. Il vise une belle journée de juin, un départ en catimini "Ce n'est pas le Vendée Globe dit-il, plein de malice. Le bateau est quasiment prêt, il reste à charger les cales de boite de sardine et de nouilles chinoises." 

Le film documentaire "Itinéraire d'un marin pas sage", réalisé par Mathurin Peschet pour le magazine Littoral propose un portrait de ce marin à part, dans l'intimité de son hangar. Le temps d'un "entre deux", à savoir durant la période où Yann Quenet a repensé son Baluchon et préparé ce 2ᵉ tour du monde. Il se livre avec beaucoup d'humour et de sincérité. 

"Itinéraire d'un marin pas sage" est à retrouver dès maintenant sur la plateforme france.tv. Il a été projeté en avant-première dans le cadre de la matinée Littoral au Festival Étonnants Voyageurs de Saint-Malo le samedi 18 mai à 11h. 

L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité