• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Erquy (22) : Andréa Lespinas future championne d’Europe de char à cerf-volant ?

Andréa Lespinas sera la seule à représenter la France en catégorie féminine au Championnat d'Europe de char à cerf-volant / © France 3 Bretagne
Andréa Lespinas sera la seule à représenter la France en catégorie féminine au Championnat d'Europe de char à cerf-volant / © France 3 Bretagne

À partir de lundi à Leucate (Aude), dans le Sud de la France, débute le championnat d’Europe de char à cerf-volant. La seule participante française à ce championnat est bretonne. Elle s’entraîne dans les Côtes-d’Armor et elle décoiffe !

Par Marc-André Mouchère

Les anglophones l’appelle le buggy kite, entendez par là un char à cerf-volant, Andréa Lespinas est tombée dedans quand elle était petite :


A onze ans elle s'inscrit au club de Erquy

Quand j’ai vu mon frère en faire ça m’a donné envie et on m’a fait un baptême. On a accroché un autre char derrière celui du pilote pour me rendre compte de la vitesse et j’ai tout de suite voulu en faire ! »

A onze ans, l’âge minimum requis pour faire des compétitions, Andréa s'inscrit donc au club d'Erquy. Et le loisir devient sa passion.
Dès qu'elle a un moment elle s'entraîne et s'entraîne encore. Elle finit par être sélectionnée en équipe de France. Aujourd’hui elle a 19 ans et du haut de son mètre 58 et avec ses 48 kilos elle affronte les meilleurs.
Sur son casque elle arbore fièrement le surnom que ses proches lui donnent depuis qu’elle a commencé « la Chtiotte », car son physique a bien des avantages nous confie son entraîneur, Gilles Collée :

 le petit gabarit va être une force dans le petit temps. Dans le vent faible on se relance plus vite qu’un poids plus lourd. »





Une casse-cou à qui tout réussit

Ce qu'elle aime la Chtiotte ce sont les sensations fortes. Avec des conditions idéales, le buggy peut atteindre les 130 km/h. De quoi donner des sueurs froides à ses parents.
Sa mère nous confie qu’elle peut faire des chutes assez graves. Elle a déjà eu des blessures aux genoux ou aux chevilles :

 mais c’est pas grave je vais dans le char même avec l’attelle ! »


Andréa Lespinas n’en a que faire : « Comme on dit il faut se relever et repartir […] et je me soignerai en rentrant ! »

En cette année 2016 tout lui réussit : baccalauréat mention très bien, permis de conduire… Alors pourquoi pas une médaille de championne d’Europe la semaine prochaine ?
Erquy (22) : Andréa Lespinas prépare les championnats d'Europe de char cerf volant
Elle sera la seule française à défendre nos couleur à Leucate dans l'Aude les 20 et 21 août 2016 intervenants : Sandrine Charly et Francis Lespinas, Parents d'Andréa - Gilles Collée, Président du club Ailium Session  - France 3 Bretagne : Reportage Sandrine Ruaux, image Nicolas Dalaudier


Sur le même sujet

Interview d'André Ollivro

Les + Lus