Pendant les fêtes, la gastro creuse son sillon, la grippe en embuscade

L’épidémie de gastro-entérite a continué à progresser la semaine dernière en Bretagne, tandis que l'activité grippale était encore "faible" mais en augmentation, la Bretagne faisant partie des régions en phase "pré-épidémique".

Illustration enfant malade de la grippe- 11/02/2015
Illustration enfant malade de la grippe- 11/02/2015 © Maxppp - F. Destoc
Les consultations en médecine générale liées à la gastro-entérite ont progressé au cours de la semaine de Noël, avec 330 consultations pour diarrhée aiguë pour 100.000 habitants dans la région, selon les estimations du réseau Sentinelles. Un nombre au-dessus du seuil épidémiologique national fixé à 173.
 
L'épidémie de gastro-entérite plus installée à l'est de la région
L'épidémie de gastro-entérite plus installée à l'est de la région © Sentinelles

 
La grippe fait son apparition

           
La Bretagne se retrouve par ailleurs en situation "pré-épidémique" pour la grippe, comme cinq autres régions de France métropolitaine, selon Santé publique France.
Lors de la semaine du 23 au 29 décembre 2019, il y a eu "22 consultations pour syndrome grippal pour 100.000 habitants".
 
La Bretagne en situation "pré-épidémique" pour la grippe
La Bretagne en situation "pré-épidémique" pour la grippe © Sentinelles

           
Que faire en cas de diarrhée ?

En cas de diarrhée, il faut surtout bien veiller à s’hydrater en buvant beaucoup, pour compenser les pertes de liquides et de sels minéraux de l’organisme. Une diète de quelques jours est également recommander, pour permettre à la flore intestinale de se recomposer. Les aliments amis ? Carottes cuites, riz, compotes de coings ou de pommes. Petite astuce, boire l'eau du riz que l'on aura cuit. Il faudra aussi bien penser à se laver les mains avant et après avoir mangé
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
grippe santé société