Anne Vanderlove s’est éteinte le week-end dernier dans le Finistère. “La Joan Baez” française avait 75 ans.

Anne Vanderlove en 1967 / © Ina
Anne Vanderlove en 1967 / © Ina

Anne Vanderlove s'était fait connaître du public en 1967 avec"Ballade en novembre". Elle avait aussi collaboré avec Gérard Manset. La chanteuse s'est éteinte en Bretagne, la région où elle avait grandi et où elle était revenue s'installer.

Par Gilles Le Morvan avec AFP


"Anne est morte dans la nuit de samedi à dimanche chez nous, dans le Finistère, auprès des siens", ont indiqué ses proches
           
Anna Van der Leeuw de son vrai nom était née en 1943 aux Pays-bas d'un père néerlandais et d'une mère bretonne. Elle avait en partie grandi dans le Morbihan auprès de ses grands parents maternels.

Son début de carrière fut assez fulgurant avec "Ballade en novembre" récompensée par Grand prix de l'Académie de la chanson française en 1967.  Elle avait aussi chanté "la Complainte des infidèles".


La Joan Baez française            


Rapidement surnommée "la Joan Baez française", elle enchaîne avec d'autres titres tels que "Les Petits cafés" et "La Fontaine de Dijon". Un statut conforté lors des événements de Mai 1968 où sa voix militante se fait aussi entendre dans les usines en grève.

Sa carrière connaît toutefois un sérieux coup d'arrêt quelques mois plus tard, après un conflit avec sa maison de disques Pathé-Marconi. Gérard Manset l'invite alors à collaborer à son deuxième opus "La mort d'Orion", son oeuvre culte de rock-symphonique à laquelle elle prête sa voix.


Une traversée du désert


Après plusieurs albums autoproduits, Anne Vanderlove vit une traversée du désert jusqu'en 1997 et son retour avec l'album "Bleus". 

Cette année-là, c'est pourtant au rayon faits divers qu'elle fait aussi reparler d'elle, en étant condamnée à 12 mois de prison avec sursis, pour son implication dans une affaire de complicité d'attaques à main armée.
           

Anne Vanderlove affirmera avoir été "manipulée" par son mari d'alors, Jean Linay, également condamné, pour "complicité de vol en bande organisée avec arme", à cinq ans d'emprisonnement.


Avec les enfants de Vannes contre la marée noire de l'Erika 


Au lendemain du naufrage de l'Erika en 2000, Anne VAnderlove collabore à la création d'un album avec les élèves de La Rabine de Vannes. La vente du disque "Pour que tous les oiseaux vivent heureux "avait permis de recueillir des fonds pour développer les actions d'éducation à l'environnement. 
           
L'auteure-compositrice-interprète avait sorti son dernier album "Rue Columbus" en 2010.
           
En 2013, elle avait été nommée Chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres par la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti.
 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Littoral, Aurélien Ducroz, de la poudreuse à l'écume

Les + Lus