Bac : correction de 15 copies en breton, la réponse du rectorat

Lycée Diwan à Carhaix / © France 3 Bretagne
Lycée Diwan à Carhaix / © France 3 Bretagne

Alors que depuis le 22 juin, 15 lycéens étaient dans l'attente de savoir si leur copies de mathématiques en breton allaient être corrigées, la réponse du rectorat, sollicité ce matin, est sans appel. Le breton ne sera pris en compte dans la correction de l'épreuve.

Par La rédaction


Le rectorat a bel et bien confirmé que 15 copies de l'épreuve de mathématiques du 22 juin dernier avaient été rédigées en langue bretonne. Il a souhaité rappeler qu'il n'existait pas de dérogation spécifique à cette épreuve de mathématique pour composer en breton. Contrairement à l'épreuve d'histoire-géographie, où 218 élèves de terminales ont pu rédiger leurs copies en breton.

 
 

Dans le cas des mathématiques, les consignes données aux correcteurs sont strictes,

"ne doit être pris en compte dans la correction que la langue française et le langage mathématique" explique ce mercredi après-midi une représentante du rectorat. 

La partie géométrie de l'épreuve ne pourra donc pas être évaluée par l'enseignant correcteur. On peut donc aisément supposer que les notes des copies pourraient en pâtir.
 

Soutien important

Les élèves avaient pourtant reçu un important soutien. Les professeurs du lycée Diwan s'accordent sur le fait qu'il existe suffisamment de correcteurs brittophones en dehors du lycée Diwan au vu du nombre de copies, et que la correction aurait pu facilement se faire. 
Le président de région Loig Chesnais-Girard avait même écrit un courrier au ministre de l'éducation pour que les copies soient corrigées. Cette lettre du 20 juin demandait que possibilité soit donnée aux terminales de passer l'épreuve de mathématiques en breton. Il rappelait que cette autorisation avait déjà été donnée aux lycéens basques depuis 2012.

Sur le même sujet

Les + Lus