Des bornes de recharge électrique incendiées dans un village du Finistère

Les deux bornes de recharge de véhicules électriques, situées à proximité de la mairie de Quéménéven, ont été volontairement détruites par un incendie de pneus, dans la nuit de vendredi 16 à samedi 17 novembre. Le maire de Quéménéven a annoncé qu'une plainte sera déposée.
 

© Marc-André Mouchère / France 3 Bretagne
Un acte de vandalisme contre des bornes pour véhicules électriques: faut-il y voir un lien avec la mobilisation contre la hausse des prix du carburant?
Toujours est-il que des pneus en feu ont été déposés la nuit dernière, en fin de soirée vendredi 16 novembre, au pied des deux bornes qui équipe le village de Quéménéven, non loin de Douarnenez.
Des jeunes qui rentraient chez eux ont découvert le sinistre et alerté les pompiers de Briec. Le maire, Alain Le Quellec, a annoncé que cet acte de vandalisme fera l’objet d’une plainte déposée soit par la mairie, soit par le Syndicat départemental d’énergie du Finistère (Sdef) propriétaire de ces bornes pour récharger les voitures électriques.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers incendie