• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Brest: les migrants du squatt du Forestou expulsés

La zone de l'opération dans le quartier du Forestou était inaccessible aux militants / © Florence Malésieux
La zone de l'opération dans le quartier du Forestou était inaccessible aux militants / © Florence Malésieux

Les forces de l'ordre ont procédé à l'expulsion ce vendredi matin des logements du quartier du Guelmeur, dits du squatt du Forestou, occupés par une quarantaine de migrants.

Par Stéphane Grammont

Un arrêté d'expulsion avait été notifié ce lundi à la quarantaine de réfugiés qui occupaient des anciennes maisons de la SNCF, propriété désormais de Brest Metropole Habitat. Les forces de l'ordre ont procédé à leur expulsion ce vendredi matin, sous le regard de militants du collectif Zéro personne à la rue, évacués du périmètre.

"Ce bâtiment, dans lequel Brest Métropole Habitat projette la construction de logements sociaux, offre des conditions de vie tout à fait indignes : bâtiment insalubre, exposition à l’amiante, etc.

Environ 40 étrangers en situation irrégulière, en provenance de Roumanie, Albanie et Macédoine, y logeaient, encadrés et soutenus par un groupe d’activistes qui n’ont pas hésité à s’opposer violemment à l’intervention, mettant en danger leur vie ainsi que celle des forces de l’ordre" a indiqué la Préfecture du Finistère dans un communiqué.

 

Sur le même sujet

Saint-Brieuc: au centre, la bataille des élections municipales est lancée

Les + Lus