Des blockhaus mis au jour seront intégrés dans un futur quartier résidentiel

Publié le Mis à jour le
Écrit par Thierry Peigné (avec Irvin Blonz)

À Brest, les travaux d'aménagement du futur quartier de la Fontaine-Margot ont mis à jour un ensemble de six blockhaus datant de la seconde guerre mondiale. Ils vont être intégrés dans le projet du futur quartier. L'idée est de les rendre accessibles au public.

Régulièrement, le passé de la rade de Brest ressurgit lors de travaux de terrassement. La côte étant truffée de bunkers de la Seconde guerre mondiale, il n'est pas rare que certains se découvrent sous les coups des pelleteuses.

Ainsi, il y a quelques mois, sept blockhaus ayant défendu les lignes allemandes, ont été mis au jour lors des travaux de terrassement du quartier résidentiel de La Fontaine-Margot, dans l’ouest de Brest. Un quartier qui devrait accueillir 1.000 logements d'ici 2024.

Un ensemble historique de bunkers

S'il n'est pas rare de découvrir des bunkers isolés, il l'est beaucoup plus qu'il y en ait plusieurs regroupés. Un site fortifié qui présente donc un intérêt historique et qui va être en partie conservé sur le site du futur quartier.

Comme l'explique Olivier Duigou, responsable d'opérations à Brest Métropole Aménagement, il s'agit aussi de rendre ces blockhaus accessibles au public.

Si l'un d'entre eux a été détruit - son emplacement étant incompatible avec les futurs bâtiments et dans un état moindre -, les six autres vont être mis en valeur au cœur d'un jardin public où une signalétique sera implantée avec des indications historiques. Les futurs habitants pourront même traverser l'un des bunkers. 

durée de la vidéo : 00h01mn01s
Des blockhaus mis au jour seront intégrés dans un futur quartier résidentiel à Plouzané près de Brest. ©I. Blonz - R. Massini

Des bunkers en bon état de conservation

Comme le précise Guillaume Lécuillier, chargé d’études à l'inventaire du patrimoine de la Région Bretagne, "ce qui est frappant ici, c'est l'état de conversation, assez incroyable à l'échelle de la Bretagne".

L’ensemble fortifié appartenait à la ligne principale de combat de Brest, mis en œuvre en 1943. Ces blockhaus participaient à la défense de la route de Guilers, actuelle route de Kerléo. Elle constituait à l'époque un accès à la ville de Brest et donc nécessitait d'être protégée des assauts des alliés.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité