Football Ligue 1 : Brest demande une enquête après des soupçons d'insultes racistes

Publié le
Écrit par catherine Jauneau avec AFP

Le Stade Brestois vient de demander une enquête sur les insultes racistes dénoncées par son attaquant Islam Slimani contre le capitaine clermontois Johan Gastien, qui s'était défendu dimanche 23 octobre d'avoir tenu ces propos.

Dans un communiqué, Brest a apporté "tout son soutien à son joueur Islam Slimani, qui lui a rapporté avoir été victime d'insultes racistes" dimanche lors de la victoire brestoise, à Clermont (3-1). Le club "ne saurait accepter de tels dérapages", a-t-il ajouté. Il "se met dorénavant à la disposition des instances et demande à la Commission de Discipline de faire la lumière sur ces faits".  Dimanche, Slimani s'est plaint auprès du 4e arbitre d'avoir été insulté, puis en a reparlé en zone mixte: "C'est grave de se faire traiter de "sale blédard". Moi je suis fier d'être blédard, je suis fier d'être Algérien (...). Mais c'est le capitaine. Je trouve que c'est grave d'entendre encore ça".

 

 Relancé sur le démenti de Gastien, il a assuré: "Je ne suis pas fou. Je ne vais pas dire ça. Cela fait deux ou trois ans que je suis en Ligue 1, je n'ai jamais dit ça. C'est normal que les gens disent que ce n'est pas vrai (...). Moi je l'ai entendu, c'est le plus important".  Après avoir vivement démenti en zone mixte, Gastien a reçu le soutien de son club, qui a publié une photo de ses joueurs avec un genou à terre contre le racisme en janvier 2020.  "Je me sens profondément atteint dans mon intégrité d'homme après de telles accusations. Cela ne correspond aucunement à mes valeurs et à mon éducation", a insisté Gastien dans le communiqué du club.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité