• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Frogi-Secure la start-up brestoise qui filtre internet

Le Frogi 20 filtre le flux Internet / © Frogi-Secure
Le Frogi 20 filtre le flux Internet / © Frogi-Secure

Internet est devenu un outil pédagogique incontournable. Mais utilisé en milieu scolaire l’accès à internet est réglementé. Une start-up brestoise a mis au point un boîtier qui propose un accès sécurisé et un filtrage des sites internet .

Par christophe molina

Le Frogi 20 est un boîtier qui contrôle et protège l’ensembles des postes d’un établissement, quels que soit leur type ( ordinateurs ou ipads) et leur mode de connexion ( filaire et wifi). Facile à installer, il ne nécessite aucun entretien, personnalisable à l'infini ses mises à jour sont automatiques et  il gère aussi les virus.

Le Frogi 20 répond aux directives de l’éducation nationale concernant l’usage de l’internet dans le cadre pédagogique et la protection des mineurs. Ce boîtier permet de sélectionner ou de contrôler l’information mise à disposition des élèves.

Trouver le bon compromis entre le filtrage et les usages pédagogiques.

L’enjeu pour le chef d’établissement c’est de faire en sorte que les élèves ne soient pas confrontés à des sites illicites ou inappropriés, tout en ayant accès à internet dans le cadre scolaire. Chaque fois qu’une personne se connecte  le boîtier vérifie dans sa base de donnée si la catégorie du site demandé est autorisé ou non. Si le site n’est pas autorisé l’accès est refusé et l’utilisateur est informé par un message.

La start-up brestoise Frogi-Secure basé au technopole commercialise ce boîtier depuis 18 mois. Elle a déjà près de 220 clients en France et Outre-Mer.
80 communes en Bretagne sont équipées, ainsi qu'un tiers des écoles du Finistère.

Frogi-secure la start-up brestoise qui filtre internet
Interviews: Gurvan Moal maire de Guipavas (29)-Philippe Bosmans Concepteur/gérant de Frogi Secure. Un reportage de Christophe Molina et Christian Polet












Sur le même sujet

Interview d'Aymeric Lesné

Les + Lus