La web série "La houle" : "Je voulais donner du sens à mon métier"

La réalisatrice Mégane Murgia a sillonné le littoral breton pour rencontrer des entrepreneurs en quête de solution durable dans leur activité professionnelle. Tous travaillent un matériau en connexion avec la mer. De ces rencontres est née la série purement digitale La Houle.

Il y a Alix, Morgan, Coralie, Lucille… et bien d’autres encore. Sans faire de bruit, avec leur talent et leur savoir-faire, ces entrepreneurs ont en commun d’avoir développé une activité professionnelle en cohérence avec ce qu’ils recherchent, à savoir produire quelque chose qui n’abime pas la planète à partir d’une matière « iodée » en lien avec la mer. Une quête plus que sincère qui a titillé la réalisatrice bigoudène Mégane Murgia, à l’origine de la série « La houle ». Une série qui a été écrite en format vertical, pour être vue avant tout sur Instagram : 

Rencontre avec Mégane Murgia, réalisatrice de La houle

Comment est née « la Houle » ?

 Il y a quelques années, j’ai filmé et raconté le parcours de Gaël le Thellec. Cet artisan shaper qui fabrique des planches de surf en bois sans résine a quitté Paris où il était sculpteur pour venir s’installer dans le Finistère. Il avait l'intuition que ça allait marcher et il s'est lancé. 

Quand je montrais le film en festival, les spectateurs s’arrêtaient surtout sur le parcours de Gaël qu’il trouvait inspirant. Il y a quelque chose de très positif dans le fait de lancer un projet professionnel « qui a du sens ».

Le film a ensuite été disponible sur les plateformes web et le décollage a été immédiat. J'ai reçu de nombreux messages de remerciement pour cette bouffée d’espoir. Je suis donc partie en quête d’autres artisans et entrepreneurs qui se sont, eux aussi, laissés guider par la quête de « sens ».

 

Comment les personnages qui composent la série ont-ils été choisis ?

 

Je voulais des profils variés avec différentes générations et des parcours qui n’ont souvent pas été linéaires. Ce qui m’intéressait, c’était de rester dans des projets à échelle humaine. La plupart des entrepreneurs ou artisans que j’ai rencontrés, travaillent seuls, il n’y a pas une grosse infrastructure derrière. Quand on regarde leur portrait, ça les rend plus accessibles. On peut avoir une impression de « grand écart » entre Alix Derrien par exemple qui élève des moutons pour entretenir les terrains du sémaphore à Quiberon et Lucille Ealet qui a conçu une crème solaire à base d’algues marine. Toutes les deux sont dans l’action. Elles cherchent des solutions. Je voulais que la Houle reflète cet état d’esprit.

 

 

Pourquoi avoir intitulé la série « La houle » ?

 

Au départ, le projet s’appelait « les engagés », un terme que l’on utilise aujourd’hui un peu à toutes les sauces. Alors, j'ai cherché autre chose. Je suis souvent dans l’eau, je surfe, je filme la mer. La houle, c’est justement une ondulation qui se propage jusqu’à façonner une belle vague du rivage. Elle partage son énergie pour former une série de crêtes blanches. L’ensemble des personnes que j’ai rencontrées est dans cette énergie de chercher des solutions dès maintenant, ils sont dans l’action et ne se résignent pas à se dire que même si la situation est plus qu’alarmante, on peut chacun, à notre échelle faire quelque chose.   

 

Chaque épisode de la série la Houle se termine par un « tuto », explique-nous ?

  Là encore, c’est parti de mon expérience de tournage avec Gaël. De nombreuses personnes voulaient comprendre et apprendre sa technique de planche en bois après avoir vu le film. Plutôt que se refermer, Gaël s’est dit que partager ses connaissances et son savoir-faire, c’était aussi une solution pour que l’on avance dans le bon sens. Je trouve ça bien.

Je vous rassure, les Tutos Diy (do it yourself) sont moins complexes que la construction complète d’une planche de surf… C’est un peu comme des recettes de grands-mères. On va droit à l’essentiel. J’ai trouvé un dispositif de tournage très simple pour que le tuto soit facilement lisible et réalisable par tout le monde.

 

À découvrir, les trois premiers épisodes de la Houle sur la plateforme France.tv

 

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité