Landerneau : une exposition plonge dans la libre figuration des années 80

Jean-Michel Basquiat a commencé sous le pseudo SAMO à graffer des wagons dans le New-York des années 1960 et 70. Son style parfois naïf et ses peintures néo-impressionnistes l'amèneront à collaborer, notamment, avec Andy Warhol. / © DR
Jean-Michel Basquiat a commencé sous le pseudo SAMO à graffer des wagons dans le New-York des années 1960 et 70. Son style parfois naïf et ses peintures néo-impressionnistes l'amèneront à collaborer, notamment, avec Andy Warhol. / © DR

Le FHEL rassemble plusieurs mouvements arstiques majeurs de la deuxième moitié du XX ème siècle dans les "Libres Figurations", une exposition avec les oeuvres de Keith Harring, Robert Combas, Elvira Bach. Entre autres.

Par Simon Auffret

50 artistes, 250 oeuvres pour tenter de cerner un mouvement majeur et dispersé de l'art contemporain. Le Fonds Hélène et Édouard Leclerc pour la Culture expose dans l'espace des Capucins, à Landerneau, les "Libres Figurations", période année 80.

Plusieurs courants de peinture et d'art plastiques se croisent sous cet intitulé, influencés par le punk, les arts de rue et le graff, la bande dessinée.

"Figuration libre en France (Rémi Blanchard, François Boisrond, Robert Combas, Hervé Di Rosa, Catherine Viollet…) ; Graffiti aux États-Unis (Jean-Michel Basquiat, Keith Haring, Kenny Scharf…) ; Neue Wilde Malerei (Elvira Bach, Luciano Castelli, Rainer Fetting, Groupe Normal, Salomé…) en Allemagne ; Les Nouveaux artistes en URSS (Afrika, Timur Novikov, Oleg Kotelnikov)… " Retranscrite sur le site du FHEL, La diversité géographique et culturelle détonne.

"Ce sont de très jeunes artistes", note Pauline Ignacio, médiatrice de l'exposition. "Leur volontée c'est de renverser, de boulverser tous les codes qui existaient jusqu'à présent pour faire rentrer l'art dans le cadre de la vie quotidienne."

Les informations pratiques sur l'exposition sont à retrouver sur le site du FHEL.

Reportage de Chloé Tempéreau et Gilbert Queffelec, avec comme interlocutrice Pauline Ignacio, médiatrice de l'exposition.
Landerneau : une exposition plonge dans la libre figuration des années 80

Sur le même sujet

L'engagement de Kendal Breizh

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés