• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Un film sur le combat d'Irène Frachon en tournage cet automne à Brest

La pneumologue brestoise Irène Frachon / © AFP - F. Tanneau
La pneumologue brestoise Irène Frachon / © AFP - F. Tanneau

A l'automne, un film sera tourné à Brest sur le combat d'Irène Frachon, à l'origine de la découverte du scandale du Médiator. Une fiction adaptée du livre de la pneumologue "Mediator 150 mg : Combien de morts ?". Le rôle du médecin brestois sera interprété par l'héroine de la série danoise Borgen.

Par Thierry Peigné

Le projet était lancé depuis plusieurs années. Depuis 2011 exactement, lorsque la pneumologue brestoise Irène Frachon signe un contrat pour céder les droits d'adaptation de son livre "Mediator 150 mg : Combien de morts ?". Un accord qu'elle ne donne qu'au projet présenté par la société de production Haut et Court, pour une fiction réalisée par Emmanuelle Bercot

Le scandale du Mediator

Le film "La fille de Brest", raconte le combat de la pneumologue pour arriver à ce que l’autorisation de mise sur le marché du Mediator soit suspendu en 2009 par l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé. Le médicament, commercialisé depuis plus de trente ans par le laboratoire Servier, est alors encore consommé quotidiennement par près de 300 000 Français. Irène Frachon avait réussi à révéler une toxicité grave directement liée au médicament : une atteinte des valves du coeur, aux conséquences parfois mortelles.

Des repérages à Brest

En 2011, la réalisatrice vient passer une semaine entière à Brest dans le service d'Irène Frachon à "La Cavale Blanche". Une semaine de rencontres avec les patients, les médecins et le personnel pour repérer et s'imprégner de l'ambiance du service et de l'engagement de la pneumologue.

A la question de savoir si elle ne craint pas que son combat soit mal relaté ou déformé, Irène Frachon répond aussitôt : 

"Avec Emmanuelle Bercot, nous sommes sur la même longueur d'onde. Nous sommes en phase. Il y a un respect mutuel entre nous. Je lui fais confiance"


L'année dernière, un "repéreur" envoyé par la société de production est venu dans la cité du Ponant, pour rencontrer la direction du CHU de Brest afin d'envisager d'y tourner des scènes. Une maison a également été trouvée pour représenter le domicile du médecin. 

Une actrice de choix pour le rôle principal

Sidse Babett Knudsen jouera le rôle d'Irène Frachon dans le film "La fille de Brest" / © DR Le rôle de la pneumologue sera joué par Sidse Babett Knudsen, l'héroine de la série danoise Borgen. Une actrice qu'Irène Frachon trouve exceptionnelle. "Lorsque j'ai appris qu'elle avait été choisie pour le rôle, j'ai sauté au plafond" explique t-elle. "Quand je regardais en famille la série, je rêvais avec mon mari à ce que ce soit une actrice extraordinaire comme elle qui puisse jouer mon rôle"

Les deux femmes se sont rencontrées en fin d'année dernière. Une entrevue lors de laquelle Irène Frachon a pu s'assurer du bon choix de la production et du français parfait de l'actrice qui a passé deux ans en France lorsqu'elle était toute jeune comédienne. "Elle devra juste effacer un petit accent trop présent" précise en souriant la pneumologue.

Un casting sur Brest

Mais des acteurs seront aussi engagés sur Brest. Ce jeudi, la production a fait passé une annonce sur le site Accueil des tournages en Bretagne.

Elle recherche des adolescents domiciliés en région brestoise pour jouer les rôles des enfants d'Irène Frachon :
  • une fille de 9/12 ans, vive et malicieuse, sachant jouer du piano
  • un garçon de 12/14 ans, vif, sachant jouer du piano, jazz en particulier, pratique de 4 ans minimum
  • un garçon de 15/17 ans, pratique de la guitare et/ou de la batterie
  • une fille de 18/19 ans, pour le rôle d’une étudiante en médecine, pleine d’énergie, pratique d’un instrument bienvenu.
Les personnes intéressées sont priées d’envoyer un mail à castingbretagne.lafilledebrest@gmail.com avec  une photo en pied et un portrait, et le nom, prénom, âge, taille et poids, ville de résidence et numéro de téléphone. Des essais seront organisés sur Brest courant mai.

Le tournage du film est prévu de la mi-octobre à la fin décembre de cette année.

Irène Frachon espère que ce film de fiction aura " la force de réveiller et de témoigner sur le scandale absolu de cette affaire du Mediator" alors que le procès tant attendu par les malades ne devrait pas se tenir avant 2018 selon les dernières informations.


Le Mediator et Irène Frachon

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Saint-Brieuc: au centre, la bataille des élections municipales est lancée

Les + Lus