• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Douarnenez : la plage du Ris interdite à la baignade en raison de pollutions bactériologiques d'origine agricole

La pollution bactériologique est invisible / © Claire Louet / France 3 Bretagne
La pollution bactériologique est invisible / © Claire Louet / France 3 Bretagne

Après les algues vertes, c'est la pollution bactériologique qui fait reparler d'elle en baie de Douarnenez. Après cinq années hors des normes autorisées, la préfecture a interdit la plage à la baignade et à la pêche à pied.

Par Marc-André Mouchère

C'est un petite plage, et au milieu coule une rivière: le Ris. On peut juste venir y poser sa serviette sur le sable. Mais les activités nautiques type baignade sont interdites par arrêté de la préfecture du Finistère. La pêche à pied aussi c'est fini.

 

Baignade interdite

Certains bravent l'interdiction et quand on leur en parle ils pensent peut-être ne risquer qu'une amende de 35 euros. Malheureusement le risque est beaucoup plus grand : certaines bactéries Escherichia coli ou entérocoques peuvent provoquer des infections très graves et difficiles à soigner en raison de leur résistance aux antibiotiques.
Baignade et pêche à pied interdite sur la plage du Ris pour la 5ème année / © Claire Louet / France 3 Bretagne
Baignade et pêche à pied interdite sur la plage du Ris pour la 5ème année / © Claire Louet / France 3 Bretagne

 

Pollutions récurrentes

Cette fois il ne s'agit pas d'excès de nitrate et d'algues vertes mais bien de déjections animales. C'est la cinquième année que de telles pollutions bactériologiques se produisent. La municipalité ayant envisagé qu'une part du problème venait du réseau des eaux usées a fait les travaux nécessaires mais les analyses bactériologiques sont têtues : le mal est toujours là.


Qualité des eaux et agriculture

Souvent les municipalités préfèrent dans ces cas là, fermer l'accès à la plage le temps que les choses s'arrangent d'elles mêmes, ce qui peut arriver lorsque de fortes pluies ont entrainé des polluants, des épandages ou des engrais. Avantage : une fois l'alerte rouge passée les baignades peuvent reprendre dans des eaux parfois médiocres mais qui le sait ?

Mais dans le cas de Douarnenez s'agit-il encore de causes accidentelles? Après les travaux effectués sur les réseaux des eaux usées, il ne reste plus qu'à chercher des responsabilités du coté des exploitations agricoles. En l'occurence, en cette saison, ce sont les épandages des élevages bovins qui sont pointés du doigt. De fait la municipalité a préferé obliger la préfecture à prendre ses responsabilités. Pour elle c'est à l'État de faire respecter les lois sur l'environnement.


Changer les comportements

Les associations - association des Riverains du Ris, Emglev Bro Douarnenez et l'association Baie de Douarnenez Environnement - sont unanimes : il faut réagir et pousser les agriculteurs à se convertir à l'agriculture durable. Dimanche ils organisent un rassemblement festif avec musique et débats qu'ils ont opportunément nommé "Assez Ris" !
 
Douarnenez, la plage du Ris interdite à la baignade
Intervenants : Thierry Mescam Association des riverains de la plage du Ris / Gildas Sergent Association Emglev Bro Douarnenez / Jean Hascoët, Eau et Rivieres de Bretagne / Antoine Le Corre et Chloé Cabillic Éleveurs bio Reportage Claire Louet / image Ivan Frohberg-Glevarec / mouteur Mickaël Ragot


 

Sur le même sujet

Douarnenez, la plage du Ris interdite à la baignade

Les + Lus