Exercice interarmées dans le Nord Finistère : 300 hommes mobilisés pour l'opération

Les troupes mobilisées pour l'exercice interarmées "Finistère 2019" / © Préfecture maritime de l'Atlantique
Les troupes mobilisées pour l'exercice interarmées "Finistère 2019" / © Préfecture maritime de l'Atlantique

Un exercice interarmées se déroule du lundi 7 au vendredi 11 octobre dans le Finistère Nord jusqu'au sud de Châteaulin. Baptisé " Finistère 2019", il vise à entraîner les personnels, en situation d'attaques fictives de certains site sensibles militaires.

Par Catherine Jauneau


Organisé tous les deux ans depuis 2011 par le Commandement de la Défense du Finistère, cet exercice entre dans le cadre de l'entraînement régulier et permanent des personnels qui arment le centre opérations du Commandement. Militaires d'actives et réservistes, au total 300 hommes appartenant aux différentes armées (Marine nationale, Armée de Terre, Armée de l'air) et Gendarmerie nationale seront coordonnés par le Centre des opérations.  

Les troupes seront mises en situation face aux risques de menaces terroristes dirigés contre les sites de la Défense, menaces auxquelles les armées devront faire face en lien avec les Forces de Sécurité Intérieure.

D'autres militaires, circulant à bord de véhicules banalisés ou à pied mèneront des attaques fictives contre certains sites des armées. L'exercice, uniquement terrestre, verra aussi des troupes circuler dans plusieurs communes du département, mais n'engagera aucun véhicule blindé et ne fera usage d'aucune munition.
 

Dans le cadre de cet exercice Finistère 2019, la Gendarmerie nationale ouvre un numéro de téléphone dédié afin de recevoir les appels de la population qui peut être témoin de ces mouvements ou de ces attaques fictives. Tout comportement suspect peut ainsi être signalé à la Gendarmerie nationale au 02 98 42 78 20.

Sur le même sujet

Les + Lus