• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Gras de Douarnenez : c'est parti pour cinq jours de carnaval

Le Den Paolig accroché au fronton des halles de Douarnenez / © France 3 Bretagne - B. Le Borgne
Le Den Paolig accroché au fronton des halles de Douarnenez / © France 3 Bretagne - B. Le Borgne

Cinq jours de carnaval vont faire vibrer la ville de Douarnenez. La fête s'annonçait pourtant compliquée cette année, avec un bonhomme carnaval, le Den Paolig, parti en fumée en début de semaine. Il a été reconstruit à une vitesse record.

Par T.P. avec B.L.B.

C'est avec fierté et bonheur que les festivaliers ont hissé cet après-midi au fronton des halles de Douarnenez, le roi des Gras, le Den Paolig. Et pour cause, ce personnage central du carnaval, géant de 500 kg de ferraille et de papier mâché, avait brûlé mardi dernier. Deux mois de travail partis en fumées.


Après trois jours et trois nuits de travail acharné et d'une grande solidarité, le Den Paolig a pu renaître de ses cendres.

Et ce n'est pas la pluie de ce samedi qui a gâché cette première journée de fête. Des centaines de carnavaliers ont déambulé dans les rues de la ville, lançant ainsi cinq jours de festivités jusqu'à mercredi soir. Un final rythmé par l'incinération du Den Paolig, programmée cette fois-ci.

Déambulation en musique dans les rues de Douarnenez / © France 3 Bretagne - B. Le Borgne
Déambulation en musique dans les rues de Douarnenez / © France 3 Bretagne - B. Le Borgne

Ce dimanche après-midi, place au grand défilé, temps fort du carnaval.



Sur le même sujet

Saint-Brieuc: au centre, la bataille des élections municipales est lancée

Les + Lus