L'Institut polaire français propose les jobs les plus frais du monde !

Les équipes de la logistique s'active sur la base Concordia en Antarctique / © IPEV
Les équipes de la logistique s'active sur la base Concordia en Antarctique / © IPEV

L'Institut polaire français Paul-Emile Victor recrute des professionnels pour partir travailler en Antarctique, en Arctique ou dans les îles Subantarctiques. Pour finir de vous convaincre de postuler d'anciens hivernantes vous présentent leurs missions et leurs expériences en images...

Par Maylen Villaverde

Si travailler par -30° et vivre en communauté ne vous effraie pas, voire même vous excite, alors ces jobs sont peut être faits pour vous !

L'Institut polaire français Paul-Emile Victor (IPEV) propose en ce moment, et comme chaque année, une quarantaine de postes à pourvoir sur les terres les plus reculées du globe. Terre Adélie, Antarctique, archipel de Crozet, ou encore Kerguelen les destinations proposées ont des noms exotiques mais des conditions de vie extrême. Avis aux aventuriers...

Pour faire découvrir ces missions et susciter des vocations l'IPEV a recueilli des témoignages d'anciennes hivernantes qui présentent leurs missions et racontent leur aventure. Claire est partie en tant que mécanicienne à la centrale Dumont d'Urville en Antarctique.

Recrutement "polaire"
L'institut polaire français Paul-Emile Victor recrute des professionnels pour partir travailler en Antarctique, en Arctique ou dans les îles Subantarctiques. - Reportage Bruno Gilbert et Gilbert Queffelec


Des scientifiques, des techniciens et même des artisans des métiers de bouche



Pour travailler sur les bases scientifiques du l'Institut polaire français il ne faut pas obligatoirement être un scientifique. La vie quotidienne sur les bases nécessite de nombreuses compétences comme celles des professionnels des métiers de bouche. En ce moment l'IPEV recherche donc des biologistes, des chimistes, un vétérinaire mais aussi un cuisinier et un boulanger pâtissier. En outre de nombreux techniciens sont recherchés comme par exemple un mécanicien, un plombier, des électro-techniciens, des informaticiens, et même des menuisiers.


Embarquez pour un voyage scientifique unique de 4 à 14 mois



Les postulants auront pour mission d’assurer le suivi des programmes scientifiques se déroulant sur le terrain, en relation avec les laboratoires de recherche situés en métropole, et de participer au fonctionnement et à l’entretien des bases sur le plan technique.

Les contrats sont d'une durée de 4 mois pour une campagne ou de 14 mois pour un hivernage. Différents statuts sont également proposés : contrat à durée indéterminée, volontariat de service civique et volontariat international en administration.

Toutes les informations sur l'Institut polaire français, ses missions, les bases et les postes à pourvoir sont sur le site de l'IPEV



 




Sur le même sujet

Un procès pour essayer d'éclairer la mort de Clément Méric

Les + Lus